Albator, corsaire de l'espace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Albator, le corsaire de l'espace.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albator (homonymie).

Albator, corsaire de l'espace

宇宙海賊キャプテンハーロック
(Uchū Kaizoku Kyaputen Hārokku)
Genre Anime
Film d'animation japonais
Réalisateur
Scénariste
Harutoshi Fukui
Kiyoto Takeuchi
Studio d’animation Toei Animation
Durée 110 min
Sortie

Albator, corsaire de l'espace (宇宙海賊キャプテンハーロック, Uchū Kaizoku Kyaputen Hārokku?, littéralement Capitaine Harlock, pirate de l'espace) est un film d'animation japonais de Shinji Aramaki sorti en 2013.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans un futur lointain, la Terre est devenue une « planète interdite  » pour les humains éparpillés dans l'Espace : la planète ne dispose pas d'assez de ressources pour héberger toute l’Humanité. Le commandant du vaisseau spatial Arcadia, le capitaine Albator, est un pirate de l’espace épris de liberté. Condamné à mort, il demeure insaisissable. Albator a choisi d'affronter la Coalition GAIA.

Le jeune Yama, qui est le frère de l'amiral chef des forces spatiales terriennes, est envoyé par GAIA pour infiltrer l'équipage, détruire le vaisseau et tuer Albator. Yama ne tarde pas à apprendre quel est le but d'Albator : implanter la 99e et dernière bombe spatio-temporelle permettant de couper les liens temporels de l'univers. Alors que l'Arcadia se dirige vers la Terre, les Terriens installent des forces spatiales importantes pour détruire l'Arcadia. C'est alors que Yama contacte son frère pour lui expliquer qu'il est convaincu qu'Albator veut le bien de l’humanité et qu'il renonce à le tuer. L'amiral révèle à son frère qu'un siècle auparavant, Albator avait détruit la Terre en la parsemant de « matière noire » (fournie par la mystérieuse Miimé), la faisant devenir une planète morte et stérile. Aujourd'hui, Albator cherche à réparer son erreur en déliant les nœuds du temps...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

La version occidentale est légèrement abrégée par rapport à la version japonaise : 111 minutes au lieu de 115. L'édition "Ultimate 3D" contient les deux versions, en français (111 minutes) et japonais sous-titré français (115 minutes) pour les supports Blu-ray Disc et Blu-ray disk 3D. La version DVD comprend la version internationale (111 minutes) dans les deux langues. Ce raccourcissement implique essentiellement une amélioration du rythme, mais quelques scènes ont également été supprimées.

Distribution[modifier | modifier le code]

Société de doublage français : NDE Productions (Belgique)

Futilités[modifier | modifier le code]

- Le film contredit la perception " ordinaire " des couleurs : normalement, le blanc représente le " bien ", la lumière, alors que le noir est considéré comme les ténèbres. Dans ce film, les rôles sont inversés : le noir pour Albator et l'Arcadia ( par exemple ), symboles de liberté, et le blanc pour GAIA, ses soldats et ses vaisseaux ( le " mal " dans le film ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]