Alba Trissina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alba Trissina

Naissance vers 1590
Décès après 1638
Activité principale compositrice
Style musique baroque
Lieux d'activité Monastère Araceli (Vicence)
Maîtres Leone Leoni

Alba Trissina ou Tressina (née vers 1590 et morte après 1638[1]) est une compositrice italienne. Elle était religieuse au monastère Araceli (en) à Vicence, et a étudié avec Leone Leoni. Il reste d'elle quatre motets pour voix d'alto dans le recueil Sacri fiori: quarto libro de motettia de Leoni : Quemadmodum cervus, In nomine Jesu, Anima mea liquefacta est et Vulnerasti cor meum, le plus notable[2],[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Martha Furman Schleifer et Sylvia Glickman, Women Composers: Composers born before 1599, G.K. Hall, 1996.
  2. (en) Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The New Grove Dictionary of Women Composers, The Macmillan Press Limited, 1994 (ISBN 0-333-51598-6)
  3. (en) Sylvia Glickman et Martha Furman Schleifer, From convent to concert hall: a guide to women composers, 2003.
  4. (en) Robert L. Kendrick, Celestial Sirens : Nuns and Their Music in Early Modern Milan: Nuns and Their Music in Early Modern Milan, Oxford University Press, 1996, p. 10.