Alba Silvius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alba Silvius (en latin : Alba, -ae Silvĭus, -i) est un personnage probablement mythique, plusieurs fois cité par les chroniqueurs médiévaux (comme élément de datation).
Il serait un des monarques grecs successeurs ou descendants directs d'Énée

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les récits fondateurs et plus ou moins mythiques, après la prise de Troie, Énée devient le premier à régner, dont sur les Latins (Romulus et Remus feront partie de ses descendants)

Une chronologie en vogue au Haut Moyen Âge veut qu'Enée ait été précédé par Janus, Saturne, Picus, Faunus et Latinus qui avaient été rois avant lui (leur domination ayant duré près de cent cinquante ans selon Lucius de Tongres).

Énée n'a régné que trois ans et son règne aurait été entamé trois ans, ou selon d'autres huit ans après la ruine de Troie.

C'est Ascagne son fils qui régna à sa suite, durant 38 ans selon toutes les éditions d'Eusèbe (mais certains textes, médiévaux, sans doute suite à une erreur de copiste évoquent le chiffre de 31 ans, repris par Lucius de Tongres semble-t-il[1] ; Le troisième fut Silvius qui régna 29 ans, suivi de Énée Silvius (qui aurait régné 31 ans) puis Latinus Silvius qui aurait régné 50ans, suivi de Alba-Silvius (qui régna 39 ans) selon les écrits de Lucius de Tongres, tel que rapporté par Jacques de Guyse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Anna Ferrari, Dizionario di Mitologia Classica, TEA,‎ 1994 (ISBN 8878195391)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fortia d'Urban, Histoire de Hainault par Jacques de Guyse, traduite en français avec le texte latin en regard, en 19 vols, Paris, 1826-38. (Voir tome1, Note de bas de page, p.261)