Alavus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alavus
Héraldique
Héraldique
Mairie d'Alavus.
Mairie d'Alavus.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie du Sud
Langue(s) parlée(s) unilingue finnois
Démographie
Population 9 242 hab.[1] (31 août 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 21′ 18″ N 23° 22′ 12″ E / 62.355, 23.37 ()62° 21′ 18″ Nord 23° 22′ 12″ Est / 62.355, 23.37 ()  
Altitude Min. 95 m – Max. 180 m
Superficie 84 273 ha = 842,73 km2 [2]
· dont terre 790,42 km2 (93,79 %)
· dont eau 52,31 km2 (6,21 %)
Rang superficie (138e / 336)
Rang population (113e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1865
Droits de Cité depuis 1977
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Alavus

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Alavus

Alavus (Alavo en suédois) est une ville du centre-ouest de la Finlande, dans la région d'Ostrobotnie du Sud.

La commune de Töysä a fusionné avec la ville d'Alavus au 1er janvier 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région est habitée depuis environ 7 000 ans juste après le retrait des glaciers. Les plus anciennes traces humaines de l'âge de la pierre datent entre -8000 et -5000. Les armes en pierre, les reste de cabanes et les os brûlés permettent de connaître cette époque[3]. Le déplacement de la rive vers l'ouest a provoque une baisse significative de la population d'Alavus et l'on n'a plsu de traca de la fin de l'âge de pierre. Les objets datant de l'âge du fer évoquent que les possibilités de commercer de pêcher ont attiré de nombreux habitants bien que la circulation lacustre soit devenue impossible après le Rebond post-glaciaire[3].

Historiquement, la paroisse est très agricole et a connu un âge d'or au XVIIIe siècle lorsqu'elle exportait son goudron végétal (utilisé dans la construction navale). Aujourd'hui, c'est l'industrie de la construction qui tire l'économie de la cité (notamment les fabricants de portes et fenêtres). La ville est également un petit centre commercial et administratif pour les communes rurales avoisinantes.

Géographie[modifier | modifier le code]

À l'échelle de l'Ostrobotnie, Alavus compte de nombreux lacs (60 pour 324 km de berges) et est assez vallonnée. La zone de moraines du Suomenselkä constitue une importante ligne de partage des eaux. La Lapuanjoki est la principale rivière à prendre sa source sur le territoire de la municipalité.

Le bourg, traversé par la nationale 18 (Vaasa-Jyväskylä), est construit dans la partie la plus plane de la commune. Il se situe à 7 km du grand centre commercial de Tuuri (à Töysä). La capitale régionale Seinäjoki est à 55 km et Helsinki à 330 km.

Les municipalités voisines sont Seinäjoki (ex Peräseinäjoki) à l'ouest, Kuortane au nord, et Virrat dans le Pirkanmaa au sud.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique d'Alavus est la suivante[4]:

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
Population 13 580 13 781 13 785 13 472 13 135 12 868 12 439

Personnalités[modifier | modifier le code]

C'est la ville de naissance de l'architecte Josef Stenbäck et du compositeur Toivo Kuula.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Väestötietojärjestelmä Rekisteritilanne 31.08.2012 », Centre finlandais du registre de la population (consulté le 27 décembre 2012)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. a et b Ossi Perälä, Finlandia, Otavan Maammekirja 7, p. 41-45, Keuruu, Otava,‎ 1986 (ISBN 951-1-08930-7)
  4. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980–2012 », Tilastokeskus,‎ 22 mars 2013 (consulté le 7 juillet 2014) (au périmètre du 1 janvier 2013)