Alain de Martigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain de Martigny
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Alain Millard De Martigny
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 9 avril 1946 (68 ans)
Lieu Paris
Taille 1,76 m (5 9)
Poste ailier, milieu de terrain, entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1958-1963 Drapeau : France Red Star
1963-1966 Drapeau : France OC Châteaudun
1966-1967 Drapeau : France ES colombienne
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1967-1970 Drapeau : France AC Cambrai 00- 0(-)
1970-1976 Drapeau : France Lille OSC 234 (40)
1976-1979 Drapeau : France Stade brestois 079 0(3)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1976-1982 Drapeau : France Stade brestois
1982-1983 Drapeau : France Racing Paris 1
1983-jan. 1985 Drapeau : France RC Paris
1985-1987 Drapeau : Gabon Gabon
1987-1989 Drapeau : Gabon AS Sogara
1990-1993 Drapeau : France EA Guingamp
1993-1995 Drapeau : France SCO Angers
1998-1999 Drapeau : France CS Meaux
1999-2002 Drapeau : France Stade brestois
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Alain Millard de Martigny, dit Alain de Martigny, est un footballeur puis entraîneur français, né le 9 avril 1946 à Paris. Il joue comme ailier ou milieu de terrain à l'AC Cambrai, au Lille OSC puis au Stade brestois où il est entraîneur-joueur puis entraîneur jusqu'en 1982.

Il entraîne ensuite le RC Paris de juillet 1982 à janvier 1985 puis l'équipe nationale du Gabon, l'AS Sogara avec qui il est champion du Gabon en 1989. Revenu en France, il dirige l'En Avant de Guingamp, le SCO Angers, le CS Meaux et termine sa carrière d'entraîneur au Stade brestois.

Biographie[modifier | modifier le code]

ALain de Martigny débute le football au Red Star où il reste jusqu'à l'age de 17 ans puis joue à l'OC Châteaudun et à l'ES Colombienne. En 1967, il rejoint Lille pour continuer ses études pour obtenir le professorat d'éducation physique et sportive et joue en même temps à l'AC Cambrai en CFA. Il remporte avec ces coéquipiers le groupe Nord de CFA en 1970 et commence en même temps à enseigner en lycée[1].

Repéré par le Lille OSC, il rejoint le club nordiste en 1970 et en fin de saison les Lillois terminent champions de France de division 2 (groupe Nord) et montent en division 1. Le club redescend cependant l'année suivante et doit attendre la saison 1973-1974 pour retrouver la division 1. Les Lillois remportent le titre de champion de France de division 2 en battant le Red Star, vainqueur de l’autre groupe sur le score de cinq à trois sur les deux matchs).

En 1976, Alain de Martigny est recruté par le stade brestois pour devenir entraîneur-joueur du club. Le club est encore amateur et il marque alors profondément le club en le professionnalisant. Sous ses ordres, le club brestois remporte le groupe B de division en 1979[2] et monte pour la première fois de son histoire en division 1[3]. Il est alors nommé entraîneur de l’année de division 2. Les Brestois redescendent cependant aussitôt ne marquant que 15 points en championnat[4], Alain de Martigny arrête sa carrière de joueur en milieu de saison pour devenir seulement entraîneur.

Les Brestois remontent en division 1 dès l'année suivante et de Martigny quitte le club en fin de saison 1982 suite à des divergences de vue avec le nouveau président brestois François Yvinec[5]. Il est alors appelé par Michel Hidalgo, sélectionneur de l'équipe de France pour devenir son adjoint lors de la Coupe du monde 1982[5].

De retour du mondial espagnol, il est recruté par le RC Paris de Jean-Luc Lagardère avec pour objectif la montée en division 1. Celle-ci est obtenue en 1984 après une victoire deux à zéro en barrage d’accession face à l'AS Saint-Étienne. La saison suivante, Alain de Martigny est licencié de son poste après vingt journées de championnat alors que le club occupe la dernière place et remplacé par Sylvester Takac.

En 1985, il devient sélectionneur du Gabon et remporte la Coupe de l'UDEAC, le premier trophée de l'histoire de la sélection nationale gabonaise[6]. Limogé de son poste en 1987, il rejoint l'AS Sogara, club du championnat gabonais avec qui il remporte le titre en 1989.

Revenu en France, il entraîne l'En Avant de Guingamp de 1990 à 1993 puis de novembre 1993 à janvier 1995 le SCO Angers. Il accepte en 1995 le poste de manager du CS Meaux qu'il occupe jusqu'en 1998. L'année suivante, il redevient entraîneur au sein de ce club et échoue de peu dans la course à l'accession au CFA2.

En juillet 1999, il revient au stade brestois retombé en CFA. Le club termine premier de son groupe et monte ainsi en National, l'année de son cinquantenaire[3]. Il arrête définitivement sa carrière en 2002[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Entraîneur de l'année de division 2 en 1978.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel d'Alain de Martigny durant sa carrière de joueur professionnel[7].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales
Division Matchs Buts Matchs Buts
1970 - 1971 Lille OSC Drapeau de la France France Division 2 28 6 3 0
1971 - 1972 Lille OSC Drapeau de la France France Division 1 25 0 1 0
1972 - 1973 Lille OSC Drapeau de la France France Division 2 31 10 6 0
1973 - 1974 Lille OSC Drapeau de la France France Division 2 22 8 2 0
1974 - 1975 Lille OSC Drapeau de la France France Division 1 34 2 5 1
1975 - 1976 Lille OSC Drapeau de la France France Division 1 35 7 5 1
1976 - 1977 Stade brestois Drapeau de la France France Division 2 34 5 3 0
1977 - 1978 Stade brestois Drapeau de la France France Division 2 33 3 1 0
1978 - 1979 Stade brestois Drapeau de la France France Division 2 32 0 3 0
1979 - 1980 Stade brestois Drapeau de la France France Division 1 10 0 - -
Total 284 41 29 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Alain de Martigny », sur www.lavoixdessports.com, La Voix du Nord,‎ 12 juillet 2010 (consulté le 26 mai 2011)
  2. « De Martigny : « Une saison remarquable en tous points » », sur www.ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 3 mai 2010 (consulté le 26 mai 2011)
  3. a et b « Un match… Une histoire », sur new.sb29.com (consulté le 26 mai 2011)
  4. « Saison 1979-80 (Division 1) », sur www.sb29.com (consulté le 26 mai 2011)
  5. a et b « Ils font bouger la ville », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 7 juillet 2000 (consulté le 26 mai 2011)
  6. « Gabon », sur akebefoot.free.fr (consulté le 26 mai 2011)
  7. « Fiche d'Alain de Martigny », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 26 mai 2011)