Alain Romans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alain Romans, né en Pologne en 1905 et décédé en 1988, était un compositeur et pianiste de musique de jazz français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié à Leipzig, Berlin et Paris. Parmi ses professeurs: Vincent d'Indy. Il travailla ensuite avec Joséphine Baker et Django Reinhardt. Alain Romans a fait l'objet d'une biographie, Un Cercueil de trop par Barry Wynne en 1960, relatant son épopée durant la Seconde Guerre mondiale : torturé, fusillé, laissé pour mort par les Allemands et finalement il retrouvera son tortionnaire, plus tard dans Leipzig en flammes[1].

Musiques pour le cinéma[modifier | modifier le code]

De 1932 à 1963, Alain Romans a écrit la musique de treize films, d'un documentaire et d'une série TV[2] ; les plus connues de ces musiques sont celles des films créés par le comédien et réalisateur Jacques Tati, dont Les Vacances de monsieur Hulot (1953) avec le thème Quel temps fait-il à Paris? et la bande originale du film Mon oncle (1959).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barry Wynne, Un Cercueil de trop : The Empty coffin, Paris, Presses de la Cité,‎ 1964, 211 p.
  2. (en) « Alain Romans », sur www.imdb.com (consulté le 11 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]