Alain Reuter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Reuter

Alain Reuter, né le 13 avril 1951 à Paris Xe, est un homme politique français, membre du parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Reuter est né en 1951 à Paris X°, « entre Belleville et Ménilmontant », fils de Jacques Reuter, employé à la SNCF et d'Andrée Fuzeau-Reuter, passementière d'art à domicile pour la « Maison Verrier Père et fils » de Paris. Ayant passé la majeure partie de son enfance dans l'Aisne, à Landouzy-la-Ville, petite commune au cœur de la Thiérache, il réside depuis le début des années 1970 à Laon où il a effectué ses études secondaires. Il est marié à Suzanne Guilloton-Reuter, infirmière, a deux filles et quatre petits enfants.

Après des études supérieures en histoire-géographie à la faculté de lettres de Lille puis à l'École Normale d'Instituteurs de Laon, il devient, par choix, enseignant spécialisé de collège chargé de l'enseignement adapté auprès d'adolescents en difficultés scolaires. Il reprend ses études à la faculté de droit de Lille en année de licence dès sa nomination comme assesseur auprès du juge des enfants du tribunal de grande instance de Laon, fonction qu'il a exercée pendant treize ans.

Après quelques années pendant lesquelles il a été sympathisant du parti socialiste, Alain Reuter a commencé son véritable parcours politique en mars 1995, date à laquelle il est élu conseiller municipal de Laon auprès de René Dosière, chef de file de l'opposition au cours de ce premier mandat.

De 2002 à 2007, il a été le suppléant du député de la 1e circonscription de l'Aisne, René Dosière, ancien vice-président de l'Assemblée nationale (élu en juin 2002, réélu en juin 2007 puis en juin 2012), spécialiste reconnu des finances locales et "présidentielles".

Alain Reuter est élu une première fois conseiller régional de Picardie en mars 2004 dans le Pays du Grand Laonnois (Aisne), l'un des dix-huit territoires picards, en recevant la délégation de vice-président chargé de la Culture du conseil régional de Picardie, présidé par Claude Gewerc en siégeant, en outre, au sein de la commission régionale « Culture, Sports, Traditions populaires, Vie associative, Jeunesse et Santé ».

À ce titre, à mi-mandat et donc plus rapidement que prévu, il en arrive, sous l'égide du président de Région Claude Gewerc, à doubler le budget alloué à la politique culturelle, patrimoniale et artistique en Picardie, faisant ainsi parvenir la Région Picardie dans le peloton de tête des régions françaises : d'un peu moins de 8 euros par habitant avant 2004 consacrés annuellement à la Culture, à un peu plus de 15 euros en 2010. Dès 2007, il élabore, en concertation avec les acteurs culturels, le Schéma Régional de Développement Culturel (S.R.D.C.), opérationnel dès janvier 2008 et actualisé en avril 2013, afin de concrétiser au mieux la ligne force de la culture en Picardie à l'image de ce que clamait en son temps Jean Vilar : « La Culture pour tous et partout en Picardie...! ».

À l'actif de la politique culturelle du conseil régional de Picardie, au-delà d'un soutien accentué, tout au long de l'année, aux acteurs culturels œuvrant autour du théâtre, des arts de la rue, du cirque et de la danse, des musiques actuelles et classiques, du cinéma et de l'audiovisuel, du livre et de la lecture, de la langue et de la culture picarde, du patrimoine, des arts plastiques, etc., des évènements annuels ont été initiés ou confortés depuis 2004 : l'opération « Invitations d'Artistes » à l'automne, le Festival Régional de Musiques Actuelles « Picardie Mouv » à l'aube de l'hiver, le Festival « Régions en Scènes » fédérant des rencontres professionnelles visant à une meilleure circulation de spectacles vivants du Nord-Pas de Calais et de la Picardie en janvier mais aussi « Jardins en Scènes » alliant « Nature, Tourisme et Culture » de la fin du printemps au début de l'automne, l'accompagnement des compagnies de théâtre et de danse picardes au « Festival off d'Avignon » au début de l'été...

Alain Reuter est également administrateur de grandes structures culturelles picardes que sont, entre autres, la Comédie de Picardie, l'Orchestre de Picardie, et le Fonds Régional d'Art Contemporain, le F.R.A.C.. Il participe également au Comité Technique d'Orientation de l'Agence Pour Le Picard, siège au comité de pilotage d'attribution des « Emplois solidaires » longtemps présidé par Laurence Rossignol, alors vice-présidente chargée de la « Vie associative et de la Jeunesse » (désormais au poste de Secrétaire d'Etat chargée de la Famille et des Personnes âgées, depuis le 9 avril 2014...) et au comité « Picardie en Fête » permettant de subventionner les manifestations festives de la région, présidé par Olivier Chapuis-Roux, vice-président chargé des « Sports et des Traditions populaires ».

Dans l'Aisne, comme il en est de même dans l'Oise avec Jean-Paul Douet et dans la Somme avec Jean-Louis Piot, il travaille en liaison constante avec son homologue chargé de la culture et du patrimoine, Jean-Luc Lanouilh, vice-président du conseil général de l'Aisne, ainsi qu'il le fait, sur le territoire laonnois, avec Fawaz Karimet et Thierry Délerot, respectivement conseillers généraux des Cantons de Laon-Nord et Laon-Sud. À Laon, il est membre de droit des conseils d'administration des lycées laonnois Julie Daubié, la Providence (outre le lycée Saint-Joseph de Vervins) et Pierre Méchain. Dès la création de la Maison de l'emploi et de la formation (la M.E.F.) du Pays du Grand Laonnois en 2007, il en devient le vice-président.

Alain Reuter est membre du parti socialiste, secrétaire fédéral du P.S. 02 chargé de la Culture et de la Laïcité. Il est inscrit au groupe majoritaire (Parti Socialiste-PS, Mouvement Unitaire et Progressiste-MUP, Europe Ecologie-EE, Mouvement Républicain et Citoyen-MRC, Parti Radical de Gauche-PRG et Initiative Démocratique de Gauche-IDG) à l'Assemblée régionale de Picardie.

En mars 2010, il est de nouveau candidat aux élections régionales sur la liste axonaise « Avec la Gauche et les Ecologistes rassemblés pour la Picardie » conduite par Claude Gewerc pour la Région et Anne Ferreira pour l'Aisne; il est réélu conseiller régional de Picardie du Pays du Grand Laonnois au soir du second tour et reconduit dans ses fonctions de Vice-Président chargé de la Culture en conservant l'ensemble de ses attributions qu'il s'était vu confiées lors de son premier mandat en 2004.

Mandats[modifier | modifier le code]

  • mars 1995 - mars 2001 : membre du conseil municipal de Laon (Aisne).
  • juin 2002 - juin 2007 : suppléant du député de la première circonscription de l'Aisne, René Dosière, vice-président de l'Assemblée nationale.
  • De mars 2004 à mars 2010 : conseiller régional de Picardie (Territoire du Pays du Grand Laonnois) ; vice-président du conseil régional de Picardie chargé de la Culture.
  • Depuis mars 2010 : de nouveau conseiller régional de Picardie (Territoire du Pays du Grand Laonnois) ; vice-président du conseil régional de Picardie chargé de la Culture.