Alain Nadaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nadaud.

Alain Nadaud est un écrivain français né à Paris en 1948.

La plupart des romans d'Alain Nadaud s'inscrivent dans un cadre historique (le plus souvent antique), mais ils y mettent en scène une intrigue aux enjeux philosophiques, voire métaphysiques, marqués. Son imaginaire s'apparente ainsi à celui de Jorge Luis Borges.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans
  • Archéologie du zéro, Denoël, 1984 (repris en Folio, n°2085).
  • L'Envers du temps, Denoël, 1985.
  • Désert physique, Denoël, 1987.
  • L'Iconoclaste, Quai Voltaire, 1989.
  • La Mémoire d'Érostrate, Le Seuil, 1992.
  • Le Livre des malédictions, Grasset, 1995.
  • Auguste fulminant, Grasset, 1997 (repris en Livre de poche, n°14676).
  • Une aventure sentimentale, Verticales, 1999.
  • La Fonte des glaces, Grasset, 2000 (repris en Livre de poche, n°15294).
  • Les Années mortes, Grasset, 2004.
  • Le Vacillement du monde, Actes Sud, 2006.
  • Si Dieu existe, Albin Michel, 2007.
  • Le passage du col, Albin Michel, 2009.
  • La plage des demoiselles, Éditions Léo Scheer, 2010.
  • D'écrire j'arrête, Tarabuste Éditeur, 2010.
  • Journal du non-écrire, Tarabuste Éditeur, 2014.
Nouvelles et récits
  • La Tache aveugle, Éditeurs français réunis, 1980 (réédition Messidor 1990).
  • Voyage au pays des bords du gouffre, Denoël, 1986.
  • L'Iconolâtre, Tarabuste, 1995.
  • Petit catalogue des nations barbares, L'Or du temps, Tunis, 1999.
Essais
  • Ivre de livres, Balland, 1989.
  • Malaise dans la littérature, Champ Vallon, 1993.
  • Aux portes des enfers, enquête géographique littéraire et historique, Actes Sud, 2004.
  • Dieu est une fiction. Essai sur les origines littéraires de la croyance, Serge Safran Éditeur, 2014.
Théâtre
  • La Représentation, Dumerchez, 1991.
Traduction
  • Vilas Sarang : Le Terroriste et autres récits, Denoël, 1988.

Lien externe[modifier | modifier le code]