Alain Gheerbrant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gheerbrant.

Alain Gheerbrant, né le 27 décembre 1920 à Paris et mort le 21 février 2013 (à 92 ans) dans la même ville[1], est un poète, écrivain et explorateur français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après avoir été brièvement éditeur d'avant-garde (il est notamment le fondateur de K éditeur[2], qui publia Artaud, Péret, Bataille, Césaire, etc.), Alain Gheerbrant a dirigé, de 1948 à 1950, l'expédition Orénoque-Amazone, dont il a tiré son récit de voyage : L'Expédition Orénoque-Amazone, paru en 1952. C'est lui et son équipe qui, entre 1948 et 1950, entreprennent la première traversée de la Sierra Parima, jusqu'alors « enfer vert absolument impénétrable » et seulement peuplé de tribus indiennes inconnues du monde blanc. À cette occasion, il établit un contact pacifique avec les Indiens Yanomami qu'on appelait alors Guaharibos.

Il a réalisé de nombreux reportages dans le monde entier et a publié, en collaboration avec Jean Chevalier (1906–1993), un Dictionnaire des symboles, réédité à 19 reprises entre 1982 et 1997.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Homme ouvert (1945)
  • En 1949, il collabore à la publication du livre de Camille Bryen, Anthologie de la poésie naturelle, livre contenant six photographies de Brassaï.
  • L'Expédition Orénoque-Amazone (1952, rééditée et enrichie en 1993)
  • Des hommes qu'on appelle sauvages (1952)
  • Les secrets de la forêt vierge (1954)
  • Congo noir et blanc (1955)
  • L'Église rebelle d'Amérique latine (1969)
  • Dictionnaire des symboles (1982, en collaboration avec Jean Chevalier)
  • L'Amazone, un géant blessé (1988, réédition en 2005)
  • L'or ou L'assassinat du rêve (1992)
  • La transversale (1999)
  • L'Homme troué : poèmes (2010, édition établie par Benjamin Pitchal)

Citation[modifier | modifier le code]

« Alain Gheerbrant est devenu explorateur parce qu'il était poète. »

— Claude Roy

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Décès d'Alain Gheerbrant, éditeur, ethnologue et écrivain », sur livreshebdo.fr,‎ 21 février 2013 (consulté le 21 février 2013)
  2. A. Gheerbrant, L. Aichelbaum, K éditeur, coll. « La Part du Livre », Le temps qu'il fait, 1991 (ISBN 978-2-868531094)
  • Alain Gheerbrant, L'Amazone, un géant blessé, Découvertes Gallimard, 1988

Liens externes[modifier | modifier le code]