Alain Cugno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alain Cugno, né en 1942, est un philosophe français, ancien élève de l'ENS de Saint-Cloud et docteur d'État. Il a longtemps enseigné la philosophie en khâgne, au lycée Lakanal (Sceaux).

Il est l'auteur, notamment de L'Existence du mal et de La Blessure amoureuse, qui contient en particulier une relecture de la conception kierkegaardienne du désespoir. Sa pensée est centrée sur les idées de geste et de mouvement, plutôt qu'organisée en système. En ce sens, on peut la rapprocher de l'entreprise phénoménologique, même si l'étendue de ses références est beaucoup plus vaste. Fort d'une solide culture catholique, Alain Cugno participe au comité de rédaction de la revue Projet à laquelle il contribue régulièrement et, épisodiquement, à la revue Études (c'est ainsi qu'il écrit un essai sur L'indifférence en 2004). Il a aussi un engagement intellectuel autour des problématiques de la justice et des prisons. Il est ainsi vice-président de la Fédération des associations réflexion action prison et justice.

Alain Cugno tient une chronique intitulée La libellule et le philosophe pour le magazine mensuel Terre sauvage.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Saint Jean de la Croix, Fayard, 1979
  • L'air, Seuil, 1999
  • Au cœur de la raison : raison et foi, Seuil, 1999
  • L'existence du mal, Seuil, 2002
  • La blessure amoureuse : essai sur la liberté affective, Seuil, 2004
  • De l'angoisse à la liberté. Apologie de l'indifférence, Salvator, 2009
  • La libellule et le philosophe, ill. Christelle Enault, L'iconoclaste, 2011 ; rééd. poche, Albin Michel, coll. Espaces libres, 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]