Alain Bugat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alain Bugat est un haut fonctionnaire français, né en 1948.

Il est nommé administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique en Conseil des ministres du 8 janvier 2003, fonction dans laquelle il est remplacé par Bernard Bigot le 7 janvier 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’Ecole Polytechnique (X 1968), il choisit à la sortie le corps de l'armement et suit en école d'application l'École nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA ParisTech), dont il est diplômé en 1973.

Entré au CEA dès 1973 à la Direction des Applications Militaires, il effectue un passage de 1982 à 1984, à la Direction générale de l’industrie au ministère de l’industrie, puis il revient au CEA en 1984 comme adjoint au directeur des essais à la Direction des Applications Militaires.

En 1989, il est nommé directeur général adjoint de Cisi ingénierie, filiale du groupe Cisi, dont il devient directeur général en mars 1992. En décembre 1992, Alain Bugat est directeur de la Direction des technologies avancées (DTA) du CEA. En 1999, il est nommé président directeur général de Technicatome.

Il est l'administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) du 8 janvier 2003 au 7 janvier 2009 : nommé sur décret de Jacques Chirac en janvier 2003, reconduit sur décret de Jacques Chirac en janvier 2006, il sera remplacé par Bernard Bigot en janvier 2009 sur décret de Nicolas Sarkozy.

Alain Bugat a également été membre du conseil d'administration des sociétés DCNS, EDF et Cogema.

Alain Bugat est ingénieur général de l’Armement.