Alain Afflelou (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'entreprise. Pour l'opticien et l'entrepreneur, voir Alain Afflelou (personne).

Alain Afflelou

alt=Description de l'image Logo-afflelou-new.jpg.
Création 1978
Dates clés 2002 : Introduction en bourse
Forme juridique Franchise
Slogan Et si porter des lunettes devenait un plaisir ?
Siège social Drapeau de France France
Actionnaires Alain Afflelou
Activité Opticien
Produits Lunettes, lentilles, services (tests optiques, etc.)
Filiales 1 100 boutiques en franchise[1] (2012)
Site web www.alainafflelou.com
Chiffre d’affaires 850 Millions d'Euros HT (2012)[1]

La société Alain Afflelou est une chaîne d'opticiens, donc spécialisée dans la distribution de verres optiques, créée en 1972 au Bouscat par Alain Afflelou.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1972, Alain Afflelou ouvre un magasin au Bouscat, dans la banlieue de Bordeaux[2]. La boutique en question existe toujours et est située à la Barrière du Médoc.

En 1978, l'entrepreneur casse les codes du secteur avec une stratégie commerciale agressive, en proposant « la moitié de votre monture à l'œil »[2]. La recette fonctionne et l'année suivante, la marque Alain Afflelou devient une franchise[2].

Au cours des années 1980, la société monte en puissance, toujours sur le thème de prix compétitifs et grâce à une communication massive, tournant autour du fondateur lui-même. Le nombre de magasins atteint les 400 en 1993[2].

Dans les années 1990, l'entreprise se fait novatrice et crée de nombreux produits tels que :

  • 2AI, un verre incassable, en 1994[2],
  • Forty, un coffret de lunettes destinés aux presbytes, en 1997[2],
  • Tchin-tchin, une deuxième paire de lunettes pour un euro de plus, en 1999[2].

Tout cela se fait toujours avec d'importants moyens en publicité, notamment télévisuelle. La société doit néanmoins faire face sur le plan médiatique, à la présence de plus en plus agressive de ses concurrents, notamment Optic 2000.

En 2002, la société est introduite en bourse[2] et dès l'année suivante, rachète les activités optiques de Carrefour en France et en Espagne[2].

Fin 2007, la société possédait 894 boutiques dont 201 en Espagne.

En 2008, la société n'est plus cotée à la Bourse de Paris, suite à son rachat majoritaire par le fonds d’investissement Bridgepoint[3].

En 2012, la société fait l'objet d'une prise de contrôle majoritaire par le fonds d'investissement britannique Lion Capital LLP (en)[4].

En 2012, « la cour d’appel de Paris condamnait l’enseigne Alain Afflelou à verser 1 200 000 € de dommages et intérêts à son concurrent Optical Center qui l’accusait de fraude aux mutuelles. »[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]