Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Abu-Bakr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Mansur et Sayf ad-Dîn.

Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Abû Bakr[1] est un sultan mamelouk bahrite d’Égypte, premier fils d'An-Nâsir al-Hasan à régner en 1341. Son frère Al-Ashrâf Ala ad-Dîn Kûjuk lui succède.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'aîné des fils d'An-Nâsir al-Hasan est mort quelques mois avant son père. An-Nâsir Muhammad élimine le second car il est trop frivole pour régner aussi c'est Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Abu-Bakr qui lui succède[2].

Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Abû Bakr est le premier à succéder à son père. Sa brutalité va s’exprimer dès le début de son règne. Il fait clouer le chamelier de son père sur le dos d’un chameau et fait égorger ses enfants. Il est destitué et exilé en Haute-Égypte. Son frère Al-Ashrâf Ala ad-Dîn Kûjuk qui n'a que six ans lui succède[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Abû Bakr, en arabe : al-manṣūr sayf al-dīn ʾabū bakr ben al-nāṣir muḥammad, المنصور سيف الدين أبو بكر بن الناصر محمد, « le victorieux, glaive de la religion » ; en turc : Seyfüddin Ebu Bekir
  2. a et b André Clot, op. cit., « L'âge d'or », p. 141

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]