Al-Hariri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Discussion près d'un village, miniature illustrant le 43e Maqâma, 1237

Abu Muhammad al-Qasim ibn Ali al-Hariri, dit aussi al-Hariri de Basra, né en 1054 et décédé en 1122 à Bassora, en Irak, était un savant et écrivain arabe.

Al-Hariri est surtout resté célèbre pour ses Maqâmât (ou Séances), dont la célébrité éclipsera celles d'al-Hamadhani, le fondateur du genre[1]. Il a également composé Mulhat al-i'rab fi al-nahw, un poème sur la grammaire arabe, et rédigé Durrat al-ghawwas fi awham al-khawass, un ouvrage consacré aux erreurs d’expression dans la langue arabe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Maḳām a." Encyclopédie de l’Islam. Brill Online, 2 01 4. Reference. BULAC (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations ). 11 March 2014 http://referenceworks.brillonline.com [archive] .prext.num .bulac.fr/entries/ency clopedie-de-l-islam /m akam a-COM_063 4

Article connexe[modifier | modifier le code]