Alérion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un alérion est un aiglon ou un petit aigle sans bec ni pieds, utilisé en héraldique. On le représente montrant l’estomac, le vol étendu, mais souvent abaissé. Ce nom vient de « aliers », vieux mot gaulois désignant une espèce d’oiseau vivant de rapine. Ménage le fait dériver du mot latin « aquilario », diminutif de « aquila », désignant l'aigle.

Sur le blason de la Lorraine il est : « d’or, à la bande de gueules, chargée de trois alérions d’argent, posés dans le sens de la bande ». On croit que la Maison de Lorraine a adopté cet oiseau, parce que « alérion » est l’anagramme de « Loreina », ancienne dénomination de la Lorraine.

Source[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire archéologique et explicatif de la science du blason, Comte Alphonse O’Kelly de Galway — Bergerac, 1901


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Marot, « Les Alérions de Lorraine », in Mémoires de l'Académie de Stanislas, 1930-1931, p. 25-54

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • « Alérion » (Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye, Dictionnaire historique de l'ancien langage françois ou Glossaire de la langue françoise : depuis son origine jusqu'au siècle de Louis XIV, tome 1, H. Champion, Niort, 1875, p. 326)
  • « Alérion » (Théodore de Renesse, Dictionnaire des figures héraldiques, tome 1, Société belge de librairie, Bruxelles, 1894, p. 433-435)