Alèthe (sainte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sainte Alèthe de Montbard
Image illustrative de l'article Alèthe (sainte)
Sainte Alèthe avec son mari Tescelin
et leur fils saint Bernard (vitrail, 1506)
Bienheureuse
Naissance 1070
Montbard
Décès 1107  (37 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Vénéré par Christianisme
Fête 4 avril

Alèthe de Montbard ou Aleth ou Alette (1070-1107) (alétheia, la vérité en grec ancien) bienheureuse et mère de saint Bernard de Clairvaux. Elle est fêtée le 4 avril.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alèthe a pour père le premier comte Bernard Ier de Montbard (1040-1103) en Bourgogne. Elle passe son enfance au château de Montbard et a pour frère André de Montbard (un des neuf fondateurs de l'ordre du Temple et cinquième maître de l'Ordre).

En 1085 elle épouse le seigneur de Fontaine-lès-Dijon et chevalier Tescelin le Roux (Tescelin Sorrel), issu de Châtillon-sur-Seine et vassal du duc Eudes Ier de Bourgogne, avec qui elle a six fils et une fille au château et basilique de Fontaine-lès-Dijon, dont saint Bernard de Clairvaux, saint Gérard et sainte Ombeline ...

En 1102 Alèthe qui se consacre à aider les plus nécessiteux, fait édifier une chapelle dédiée à saint Ambrosinien face au château (au XIVe siècle l'église Saint-Bernard de Fontaine-lès-Dijon est construite sur l'emplacement de cette chapelle).

Elle disparaît en 1107. Considérée comme une sainte, son corps est solennellement transféré dans la crypte de l'abbatiale de l'abbaye Saint-Bénigne de Dijon (au près du sarcophage de saint Bénigne de Dijon). Son tombeau est entouré d'une grande dévotion durant plus de 100 ans.

En 1250 ses reliques sont transférées à l'abbaye de Clairvaux à côté du tombeau de son fils saint Bernard de Clairvaux.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]