Akinori Nishizawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Akinori Nishizawa
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Japon Japonaise
Naissance 18 juin 1976
Lieu Préfecture de Shizuoka
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1995-2000 Drapeau : Japon Cerezo Osaka
1995-1996 Drapeau : Pays-Bas Volendam
2001 Drapeau : Espagne Espanyol
2001 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers
2002-2006 Drapeau : Japon Cerezo Osaka
2007-2008 Drapeau : Japon Shimizu S-Pulse
2009 Drapeau : Japon Cerezo Osaka
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1997-2002 Drapeau : Japon Japon 29 (10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Akinori Nishizawa (西澤 明訓) est un footballeur japonais, né le 18 juin 1976 à Shizuoka.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant qu’attaquant, il fut international japonais à 29 reprises (1997-2002) pour 11 buts.

Il participa à la Coupe d’Asie 2000. Il fut remplaçant contre l’Arabie saoudite, titulaire contre l’Ouzbékistan (3 buts à 14e, 24e et 49e minute). En tant que remplaçant contre le Qatar, il inscrit le but égalisateur, à la 61e minute, permettant le match nul (1-1). Titulaire en quarts contre l’Irak, il récolta un carton jaune. Titulaire contre la Chine, il inscrit deux buts permettant de gagner le match 3 buts à 2 en demi-finale (53e et 61e minute). En finale, il fut titulaire contre l’Arabie saoudite, et remporta le titre de champion d’Asie 2000. Il finit avec 6 buts dans ce tournoi, un des deux meilleurs buteurs du tournoi, avec le sud coréen Lee Dong-gook.

Il participa à la Coupe des confédérations 2001. Il fut titulaire contre le Canada, et inscrit un but à la 60e minute. Il fut aussi titulaire contre le Cameroun, mais ne joua pas contre le Brésil. Il fut titulaire en demi, contre l’Australie et aussi en finale, mais perd contre la France. Il fut finaliste de la Coupe des Confédérations 2001.

Il participa à la Coupe du monde 2002, à domicile. Il ne joue pas contre la Tunisie, ni contre la Russie, ni contre la Belgique. Il fut titulaire contre la Turquie, en huitième de finale. Le Japon perd et est éliminé du tournoi.

Il a joué dans deux clubs nippons (Cerezo Ōsaka et Shimizu S-Pulse), un club espagnol (Espanyol Barcelone), un club hollandais (FC Volendam) et un club anglais (Bolton Wanderers FC).

Ses expériences en Europe ne furent pas des succès jouant peu voire pas de matchs. Au Japon, il fut seulement finaliste de la Coupe du Japon en 2003 et finaliste en 2008 de la Coupe de la Ligue japonaise de football.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]