Akhand Kirtani Jatha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Akhand Kirtani Jatha est une obédience au sein du sikhisme inspirée de l'enseignement de Bhai Randir Singh (1878-1961), un mystique qui s'est battu pour l'indépendance de l'Inde et qui a connu la prison. Il a voulu rendre populaire les cérémonies du kirtan, les chants dévotionnels, et l'Akhand Path, la lecture continue du Guru Granth Sahib, le Livre saint, réalisée en 48 heures.

Bhai Randir Singh a écrit trois douzaines de livres et a influencé le sikhisme au XXe siècle. Il avait une vision un peu différente de sa religion bien qu'il ait prêché les écrits des Gurus fondateurs[1]. Les femmes sikhes relevant de ce courant portent le keshi un petit turban sous le foulard traditionnel sur les cheveux[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome III, pages 476 et 477, ISBN 8173803498
  2. A Popular dictionnary of Sikhisme de W. Owen Cole et Piara Singh Sambhi, édité par Curzon, page 35, ISBN 0700710485.