Akenaton (performeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Akenaton (performer))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Akenaton.

Akenaton a été créé en 1984, en Corse (Ajaccio) par Philippe Castellin poète proche des courants des poésies expérimentales[1] et Jean Torregrosa, plasticien. Leur notoriété est internationale (France, États-Unis, Japon, Chine, etc.)

Origine et parcours[modifier | modifier le code]

Dès sa naissance, ce groupe s’est déclaré comme intermedia, en référence à Dick Higgins. Les pratiques développées par Akenaton trouvent leur cohérence dans l’intention systématique de brouiller les délimitations entre les différentes pratiques plastiques. Akenaton initie des pratiques proches de l'installation mais, d’une part, réalisées en direct (performance) et, de l’autre, agissant en référence critique à la poésie visuelle. À celle-ci, Akenaton reproche de n’être sortie de la page « imprimée » ou du « texte » que pour rabattre le poème dans les structures « plastiques » les plus institutionnalisées, tableau mural et galeries d’art[2].

Afin de désigner ces travaux, Akenaton propose en 1987 le terme d’« install’action ». Un grand nombre d’interventions réalisées dans les différents lieux internationaux de la performance poétique contemporaine comme dans les circuits liés à l’Art contemporain ont, depuis lors, repris et enrichi cette proposition qu’Akenaton résume (1990) par la formule « construire des espaces de langage ».

Certains de ces « espaces » ou certaines de ces « install’actions » se présentent à vaste échelle : 2 000 m2 lors de la mise en place de Pastorale au Château Musée de Cannes, une imprimerie désaffectée pour Semina Rerum, ou encore, le ciel en sa totalité pour RitULM (les Arts au Soleil, 1991) où un ULM remorque des poèmes bannières « tous les jours à la même heure », en août, au-dessus des baigneurs du golfe d’Ajaccio…

Plus récemment, Mal_De_Terre porte cet aspect à l’extrême : lors de l’été 2001, un film vidéo est réalisé depuis un bateau qui fait le tour de la Corse, au ras des côtes. En résultent, 5 ans plus tard, 74 DVD interactifs de 1h 10 chacun, présentés dans une vaste installation circulaire constituée d’autant de moniteurs et lecteurs DVD[3].

Akenaton, en tant que performeurs novateurs, ont une reconnaissance internationale (entre autres : Québec[4], Russie[5], Hongrie[6], Brésil[7], Espagne[8], États-Unis[9], Pologne[10], Angleterre[11], Chine[12]).

Création d'événements[modifier | modifier le code]

  • On doit à Akenaton la toute première manifestation d’envergure liée au web art, dans le cadre de l’exposition internationale intitulée PUR/IMPURE à Aix-en-Provence (1999).
  • Création du festival PerformanceX6.
  • Coresponsable du Festival Ile-Danse édition 2003 à Ajaccio[13].
  • Création du Projet Cyrnos Palace, événements par lesquels ont transité de multiples noms majeurs de l’expérimentation contemporaine, d’Adriano Spatola, Julien Blaine, Richard Martel, Jean-Marc Montera, HP Process, Charles Dreyfus, Christophe Tarkos, Jean-Michel Espitallier, Nathalie Quintane.

Activité éditorale[modifier | modifier le code]

Éditeur, les livres publiés par Akenaton sont aussi bien des performances où le support « classiquement imprimé » à plusieurs centaines d’exemplaires joue comme partition, à compléter, en direct et collaborativement, par des gestes graphiques, des collages ou toute autre forme d’intervention perturbant tant la relation original/multiple et le concept du « livre d’artiste » que la distinction création/lecture/relecture : chaque exemplaire de la série sera rigoureusement unique.

Directeur de publication et éditeur de la revue Doc(k)s à partir de 1990-91[14] , Akenaton a, selon la même intention, engagé cette revue, fondée en 1976 par Julien Blaine, dans l’exploration des médias et de leurs interférences, « doublant » à partir de 96-97 chaque parution d’un CD, puis d’un DVD et créant sur le web l’un des sites majeurs liés aux poésies expérimentales[15],[16].

Ils ont participé aussi à d'autres éditions, tel Philippe Castellin qui fut en 2003 le curateur pour la revue internationale Italienne Bollettario de Edoardo Sanguineti et Nadia Cavalera[17].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Musée Ziem, Les Images du XX° siècle
  • Frac de Corse, Man/œuvre.
  • Frac de Corse, Mal-De-Terre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Ressources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Livres d'artiste

  • Livre, 1985, Akenaton Edition.
  • Treize Portraits de Trovbaïritz, avec Franco Beltrametti.
  • L’ , avec Julien Blaine.
  • Coup de Plume, avec Louis Pons et Jean Pierre Le Boul’ch
  • Karaoké, éditions Fidel Anthelme X, Marseille, 2002.
  • Ouvrages + DVD, Incidences Ed., Marseille, 2009

De nombreuses traces des travaux d’Akenaton ont été publiées par diverses revues, Action Poétique, Offerta Speciale, Lotta Poetica, DOC(K)S

Catalogues sur leurs œuvres

  • "Akenaton, le temps immobile" - Catalogue 1989 des rencontres internationales de poésie contemporaine, Tarascon, éditions AGRIPPA 1989.
  • Catalogue de l’exposition monographique Akenaton au Musée Ziem Texte et interview d’Akenaton par Sophie Bias Fabiani, conservatrice du Musée.
  • Catalogue Poésure & Peintrie – Édition des Musées de France - 1994
  • « Quelques Centaures » - Frac de Corse – Exposition « C’est écrit » à l’initiative de Serge Graziani directeur du FRAC. 1994
  • Les Échos de Mallarmé – « Du coup de Dés à l’informatique » - Catalogue. Musée de Sens, 1998 – à l’occasion du 100° anniversaire de la mort de Mallarmé
  • Catalogue Art Dégénéré II – CAAC/AL Dante – 1998 – Aix en Provence
  • Catalogue Pur /Impure – CAAC/AL Dante – 1999 - Aix en Provence
  • « À ciel ouvert » - Christophe Domino, Scala ed. 1999
  • Catalogue général du Frac de Corse.
  • « Les plus belles œuvres du musée Ziem » - Texte de Sophie Bias Fabiani (à propos de « Pastorale » œuvre achetée par le Musée) - 2002
  • Catalogue, anthologie et textes : « Les Inclassables : DOC(K)S, AKENATON & la suite munie de ses préludes » – V.A.C - printemps 2002,
  • Catalogue.Rencontres internationales d’art Performance, Québec 2004,.
  • « Entretien avec Akenaton » - Catalogue du Festival Ile Danse - 2004
  • « Colonnes » - Élodie Moirenc – Texte d’une conférence prononcée à l’occasion de la présentation de la performance « MAN/ŒUVRE » par le F.R.A.C de Corse (Anne Alessandri) – FRAC de Corse Éd.
  • « AKENATON » - Catalogue monographique – Lublin Kultury Centrum – 2004

Ressources critiques

  • Cahier du cipM – « Akenaton » – Dans le cadre de l’exposition « Par les yeux du langage » - 1994
  • « Espace, signe, matière : AKENATON » - Revue Inter N° 74– Quebec, article de R. Martel à propos de la performance Man/Œuvre
  • Écrire & Éditer, N° spécial "Poésie du XXI°, article de Hervé Flinne, juin juillet 2002.
  • « Un poème peut en cacher un autre » - à propos de l’exposition Akenaton intitulée « War Can Damage » -2003, Galerie Jean François Meyer Marseille, Journal sous Officiel, article de Eléonor Zastavia.
  • Web & Poésie - CIPM (Centre International de Poésie Marseille) – 2005
  • L’Acte pour l’art, Arnaud Labelle-Rojoux, Al Dante ed. 2006 (réédition)
  • Journal sous officiel N° 20 : "Poésie Marseille" - performances au M.A.C ("Musée d'art Contemporain") à propos de la performance "showdown", article de Xavier Girard.
  • DOC(K)S mode d’emploi, Histoire, formes et sens des poésies expérimentales – Philippe Castellin – Al Dante ed. 2005
  • Caisse à outils, Jean-Michel Espitallier – Pocket ed. 2006.
  • Poésies Expérimentales – Zone numérique, Jacques Donguy, 2007 Presses du Réel
  • Catherine Poitevin Performances et numérique –-Journal sous Officiel – Été 2007 - Marseille.

DVD et CD[modifier | modifier le code]

  • « Klick » - DVD NATURE_DOC(K)S
  • « Opération » - DVD ACTION_DOC(K)S
  • « Boucle » - DVD NATURE_DOC(K)S
  • « Le Poète… » - CD ROM « Poésies Contemporaines » - CRDP de Grenoble (2004)
  • « Oukssava » - CD ROM « Poésies Contemporaines » - CRDP de Grenoble (2004)
  • « Performances Akenaton - DVD # 19 - Anthologie des performances Collection "le point sur le i" Ed INCIDENCES Marseille (2009)

Interventions médiatiques[modifier | modifier le code]

Radio

  • France culture, René Farabet (diffusée le 14 février 1999), "Poésie/Machine", avec Philippe Bootz, Jacques Donguy et Tibor Papp.
  • France Culture, « la revue des Revues », à propos de DOC(K)S, en duo avec Julien Blaine, 2004
  • France Culture, Multipistes (diffusée le 18 décembre 2003), Arnaud Laporte, "Le duo Akenaton"[18].
  • France culture, Arnaud Laporte, à propos de la performance aujourd’hui, en duo avec Arnaud Labelle Rojoux - 2005

Interviews, reportages télévisés

  • FR3- Corse Reportage sur AKENATON (diffusé le 9/5/2005) Voir le reportage.
  • FR3- Provence Côte d’azur – « Pastorale » au Château Musée de Cannes (Journées du Patrimoine).
  • FR3- Corse – « Akenaton » ("Chjoccu d'Arte" - 2011)Voir le reportage.

Documentaire: "'Le Long des Golfes Clairs est un documentaire de 56 minutes écrit et réalisé par Isabelle Balducchi en 2008 dont le fil rouge est la création de la performance mal de terre effectuée en 2001 d'un bateau qui a fait le tour de la corse et sur lequel étaient embarqués Isabelle Balducchi, Philippe Castellin, Julien Castellin, Daniel Delorme et Jean Toregrossa,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Castellin a aussi travaillé sur des poésies plus traditionnelles comme sur René Char : René Char, traces, Paris, Éditeurs évidant, 1989
  2. Entretien avec Philippe Castellin où celui-ci explique cette critique]
  3. Œuvre achetée par le FRAC de Corse en 2007
  4. 1996, Inter/Le Lieu, Exposition et performance
  5. 1997, Saint Petersbourg - Exposition collective Tolsty
  6. 1998, "The year of installation : installation projekt 98" - Artpool ed. , Budapest artpool.hu
  7. Exposition, coll., Mostra Euro-Americana de Poesia Visual
  8. présentation du numero War Doc(k)s, performance « furieusement tendance », performance « OUKSSAVA », Institut Culturel français. 2006, Performance « Opération » - Festival CyberPoetry – Barcelone
  9. New-York, The New York Public Library, Bowery Street Poetry Center, « 3 performances »
  10. 2004, performance et conférence, Centre International de l’art Performance, Lublin, Pologne
  11. 2006, Londres, Exposition « Objects in waiting » - Londres
  12. Oukssava – Performance – Festival de Pékin « Open Art »
  13. Article de Cédric Lagandre de 2003 dans le Magazine Mouvement
  14. Doc(k)s est avec Action poétique l'une des plus anciennes revus poétiques contemporaines françaises.
  15. C'est selon cette perspective qu'ils appartiennent aux pionniers européens de la poésie digitale, comme c'est rappelé sur la page digital poetry (en) de Wikipédia anglais.
  16. DOC(K)S : "DOC(K)S", la plus branchée de toutes" - dossier "Revues de Poésie" in "Livre Hebdo" N°336 7 mai 1999
  17. Lire le sommaire de ce numéro dirigé par Philippe Castellin
  18. Lien à l'émission sur le portail France-Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]