Akeldama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

31° 46′ 39″ N 35° 14′ 06″ E / 31.7774, 35.2349 ()

Akeldama, vue du monastère Saint-Onuphre
Entrée du monastère orthodoxe Saint-Onuphre

Akeldama est le nom hébreu du champ du Sang, ou champ du Potier, acheté avec les trente pièces d'argent obtenues par Judas Iscariote des grands prêtres de Jérusalem pour la dénonciation de Jésus de Nazareth. Deux traditions différentes existent : la première (Matthieu 27, 3-8) fait des grands prêtres eux-mêmes les acheteurs de ce champ :

« Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il avait été condamné, se repentit, et il rapporta les trente pièces d'argent aux grands prêtres et aux anciens, en disant : « J'ai péché en livrant un sang innocent » Et ceux-ci dirent : « Que nous importe ? A toi de voir ! » Et, ayant jeté l'argent dans le Sanctuaire, il se retira et s'en alla se pendre. Les grands prêtres prirent l'argent et dirent : « Il n'est pas permis de le mettre dans le trésor, puisque c'est le prix du sang » Après avoir tenu conseil, il en achetèrent le Champ du potier, pour la sépulture des étrangers. C'est pourquoi ce champ s'est appelé "champ du Sang" jusqu'à ce jour.

L'autre tradition (Actes des Apôtres 1, 18) fait de Judas l'acheteur du champ :

« Cet homme donc a acquis un champ avec le salaire de son injustice et, tombant la tête en avant, a crevé par le milieu, et toutes ses entrailles se sont répandues. Et la chose a été connue de tous les habitants de Jérusalem, en sorte que ce champ a été appelé dans leur langue Akeldama, c'est-à-dire champ du Sang »

La tradition situe le champ du Sang sur le versant sud de la vallée de Hinnom ou Géhenne, près de son extrémité orientale.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :