Aka-e

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Courtisane et vendeur de fleurs, un aka-e par Okumura Masanobu, c. 1730.
Shōki apparaît dans un rêve (Muchû Shôki shutsugen no zu), a chûban un aka-e par Sadanobu Hasegawa I, c. 1840.

Une aka-e ou « image en rouge » est un type d'image ukiyo-e entièrement ou en majeure partie imprimée en rouge. Les aka-e étaient supposés servir de talismans contre la variole, particulièrement lorsqu'étaient représentées des images de Shōki le dompteur de démons. Une estampe ayant une partie importante de son dessin entièrement en rouge peut aussi être considérée comme un aka-e. D'ailleurs, l’estampe de Yokohama (ou Yokohama ukiyo-e ou Yokohama-e, 1859-1880) est également appelée aka-e car son impression utilise pour la première fois au Japon un colorant rouge synthétique importé d’Europe.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kyôko, Itô, “Disease Prevention Prints”, Daruma Magazine, Issue 40, Vol. 10, No. 4, Autumn 2003, 13-27.
  • Newland, Amy Reigle, Hotei Encyclopedia of Japanese Woodblock Prints, Amsterdam, Hotei, 2005, p. 418, ISBN 9789074822657
  • Ujlaki, Peter, “Aka-e-Talisman Prints”, Daruma Magazine, Issue 51, Vol. 13, No. 3, Summer 2006, p. 53.
  • Shimizu, Christine, Japon, la tentation de l’Occident : 1868-1912, Paris : RMN.