Ajka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ajka
La colline des églises (templomdomb) avec l'église évangélique et l'église réformée
La colline des églises (templomdomb) avec l'église évangélique et l'église réformée
Blason de Ajka
(Voir carte Hongrie administrative)
Ajka
(Voir carte Hongrie topographique)
Ajka
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat
(megye)
FLAG-Veszprém-megye.svg Veszprém
(Transdanubie centrale)
District
(járás)
Ajka
Rang Ville
Bourgmestre
(polgármester)
Schwartz Béla (MSZP)
(2010-2014)
Code postal 8400
Indicatif téléphonique (+36) 88
Démographie
Population 29 131 hab. (1er janv. 2011)
Densité 306 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 06′ 02″ N 17° 33′ 08″ E / 47.10062, 17.5522347° 06′ 02″ Nord 17° 33′ 08″ Est / 47.10062, 17.55223  
Altitude 311 m
Superficie 9 505 ha = 95,05 km2
Divers
Collectivités des minorités Tsiganes, Allemands (1er janv. 2011)
Identités ethniques
(nemzetiségi kötődés)
Hongrois 96,0 %, Tsiganes 0,3 %, Allemands 1,8 %, Roumains 0,4 % (2001)
Religions catholiques 70,2 %, grecs-catholiques 0,3 %, réformés 6,4 %, évangéliques 5,0 %, autres confessions 0,6 %, sans religion 8,6 % (2001)
Liens
Site web www.ajka.hu
Sources
Office central de statistiques (KSH)
Élections municipales 2010

Ajka est une ville de Hongrie comptant environ 35 000 habitants. Elle est située sur les collines de Bakony.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville d'Ajka est née de la fusion le 1er janvier 1960 des villes de Ajka, Bódé, Tósok et Tósokberénd. Puis, dans la même décennie, des villages de Csékút, Bakonygyepes, Padragkút et Ajkarendek.

Dès l'an 1000 av. J.-C., la région fut habitée par les Celtes. Au IIe siècle av. J.-C., les Romains conquirent ce territoire. Les Hongrois occupèrent le site à partir du IXe siècle.

Le nom de la ville provient du nom du clan Ajka. Les premières mentions du village sous ce nom sont datées de 1214 (environ un siècle après sa création).

Le village a prospéré à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle avec la découverte de charbon. Dans les années 1930, des ressources en bauxite furent également découvertes. En 1937, la première usine mondiale de krypton y fut fondée.

Au cours de la vague d'industrialisation initiée par le gouvernement communiste, la ville fut transformée en ville industrielle. Cette politique a induit la fusion des villages environnants (1960). La population atteint alors 15 375 habitants.

Pollution d'octobre 2010[modifier | modifier le code]

En octobre 2010, entre 700 000 et un million de mètres cubes de boue rouge se sont déversés après la rupture d'un réservoir de l'usine d'aluminium d'Ajka[1], provoquant une catastrophe écologique majeure ainsi que de nombreux morts et blessés.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]