Airbus A310 MRTT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Airbus A310 MRTT
{{#if:
Premier Airbus A310 MRTT (10+27 auprès de Luftwaffe)
Premier Airbus A310 MRTT
(10+27 auprès de Luftwaffe)

Constructeur Union européenne Airbus Military
Statut actif
Premier vol décembre 2003[1]
Mise en service octobre 2004[1]
Nombre construits 6
Équipage
2 pilotes + 1 ou 2 membres d'équipage
Motorisation
Moteur 2 General Electric CF6-80C2
Nombre 2
Type Turboréacteur
Puissance unitaire 234,1 - 274,23 kN
Dimensions
Envergure 43 9 m
Longueur 46 7 m
Hauteur 15 8 m
Surface alaire 221 5 m2
Masses
À vide 113 999 kg
Carburant 41 600 kg
Maximale 157 000 kg
Performances
Vitesse maximale 915 km/h (Mach 0,86)
Plafond 12 500 m
Rayon d'action 10 560 km

L'Airbus A310 Multi Role Tanker Transport (MRTT) est un modèle d'avion militaire de transport et de ravitaillement à large fuselage construit par Airbus Military et dérivé du modèle civil, l'Airbus A310.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

L'A310 est utilisé depuis longtemps par de nombreux pays en faveur de leurs armées de l'air en tant qu'avion de transport, mais quelques exemplaires furent convertis par EADS dans une configuration multi-rôle, d'abord pour le transport de troupes et de matériels (MRT), puis en ravitaillement en vol (MRTT).

15002, A310-304F (MRT), sans fonction de ravitaillement.

L'armée de l'air de l'Allemagne passa commande en 1998, pour trois appareils A310 MRT (multi-rôle transport) spécialement destinés aux usages militaires après que le projet avait été développé conjointement par Daimler Chrysler Aerospace et Lufthansa Technik en créant un standard de modifications d'A310 civils pour un coût peu élevé[2]. Le Canada conclut par la suite 5 appareils pour sa force aérienne.

Dans cette optique, en 1996, un consortium avait été fondé en Allemagne, en collaboration entre EADS Elbeflugzeugwerke à Dresde ainsi que Lufthansa Technik à Hambourg[2].

L'A310 MRTT, réalisé par conversion d'avions de ligne d'occasion offrait dorénavant un avion ravitailleur bon marché et polyvalent, avec des capacités similaires au KC-135R en ravitailleur, et supérieures en cargo. La Luftwaffe et l'Aviation royale canadienne se sont portées acquéreurs pour remplacer d'anciens 707. Ces appareils furent acquis en occasion et modifiés par EADS, actuellement Airbus Military. Plus précisément, étant donné que l'usine adaptée au programme de MRTT en Séville n'existait pas encore, il fallut que les exemplaires profitent d'Elbe Flugzeigwerke à Dresde[3], qui convertissait toujours les A300/A310 en version fret.

Ensuite, la Luftwaffe devint premier client pour le MRTT, et finalement quatre de leurs sept A310 furent convertis. De même, RCAF au Canada décida de convertir deux de leurs Polaris composés de cinq A310-304F en MRTT[4].

Le premier appareil converti, 10+27 de Luftwaffe (MSN523), fut présenté à Dresde, le 9 décembre 2003[2]. Cet exemplaire était ensuite exploité pour les vols d'essai.

Livraisons et transition vers A330 MRTT[modifier | modifier le code]

Enfin, la cérémonie de la première livraison fut tenue en grande pompe, également à Dresde, le 30 septembre 2004, simultanément en faveur des deux clients, l'armée allemande ainsi que celle du Canada[5]. Cette dernière récupéra ce jour-là l'appareil 15005, MSN441, mais en tant que tanker. Il est probable que la livraison légale avait été effectuée la veille[3].

Plateforme EC-HLA (A310-324ET), le 15 juillet 2008 lors du salon aéronautique de Farnborough.

Alors que les A310 MRTT actuels disposent de sondes de ravitaillement « tuyau et panier » ou « probe and drogue », EADS investit 80 millions d'euros dans la recherche et le développement d'un système de ravitaillement en carburant avec une perche tel que celui utilisé par l'US Air Force (« boom and receptacle »)[2]. Il possède une capacité de carburant similaire à Boeing KC-135 Stratotanker. De sorte que l'A310 MRTT contribua considérablement à développer le programme de l'A330 MRTT, en lui assurant moins de risque. Toutefois, à l'exception d'EC-HLA , les A310 MRTT ne s'équipent que les sondes destinées aux avions de chasse, celles de Cobham 907E, modèle proche de sondes réservées aux A330 MRTT, Cobham 905E.

En profitant de la cabine plus grande, cet appareil est effectivement plus souple, offrant simultanément une bonne capacité pour le fret, le transport de troupes, le transport de VIP ou d'autres utilisations. Il ne manque que la capacité d'atterrir sur des pistes sommairement aménagées pour être considéré comme un avion de transport stratégique.

Néanmoins, le dernier A310 civil sortit de Toulouse déjà le 15 juin 1998. Si les six appareils restent encore dans le ciel, il est certain que des A330 MRTT les remplaceront à l'avenir, en tant que ses successeurs. De fait, aucune conversion fut tenue, à la suite du lancement du programme de l'A330 MRTT, en dépit d'un bon coût d'acquisition. L'A330 MRTT est capable d'effectuer le ravitaillement en faveur des avions de chasse ainsi que de ceux de grande taille.

Appareil[modifier | modifier le code]

10+24, A310-304F (MRTT).
Décollage de 10+25, A310-304F (MRTT). On voit les deux sondes Cobham 907E, en faveur du ravitaillement.

Principales modifications[modifier | modifier le code]

  • Installation de deux sondes AAR, une sous chaque aile (Cobham 907E) [voir une photo en ligne dans le site officiel d'EFW].
  • Quatre réservoirs de carburant supplémentaires (28 000 kg chacun), ce qui donne une capacité totale de près de 78 000 kg ;
  • Poste d'opérateur ajouté pour contrôler le ravitaillement, caméras extérieures (mode jour et nuit), radios militaires et éclairage extérieur ;
  • Ailes et plancher renforcés ;
  • Modifications mineures du poste de pilotage.

Capacité[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, 10+26 arriva en Angleterre sans sondes [10+26 avec ses sondes].

Selon les sites officiels d'EFW à Dresde et des deux forces aériennes :

  • charge utile : 41,6 tonne
  • ravitaiilement : 36 tonnes de carburant
  • cabine : 220 passagers
  • évacuation sanitaire : 56 civières
  • rayon d'action
    • 16 tonnes de charge utile : 10 560 km
    • 63 passagers : 9 075 km
    • 63 passagers et 30 tonnes de charge utile : 6 100 km
    • 36 tonnes de ravitaillement : 4 630 km

Liste d'appareils convertis[modifier | modifier le code]

10+27 avant conversion, le 1er février 2000, A310-304 MSN523 issu de Lufthansa.
15004, A310-304F (MRTT), MSN444.
15005, A310-304F (MRTT), MSN441.

Prototype :

  • Drapeau de l'Espagne Airbus Military (EC-HLA, MSN489, A310-324ET)[6], surtout plateforme du développement de l'A330 MRTT avec système ARBS (Aerial Refuelling Boom System)
Austrian Airlines (OE-LAA) > Air Plus Comet (EC-HLA) > 23 décembre 2005, EADS CASA

Les gouvernements suivants exploitent les A310 MRTT en 2015 :

  1. Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Force aérienne allemande - 4 MRTT sur 5 A310-304F y compris l'exemplaire VIP[7]
    1. 10+24 (MSN434, A310-304F MRTT Otto Lilienthal depuis .........) — Condor (D-AIDA) > Lufthansa (D-AIDA) > (Sabena, provisoirement) > Lufthansa > 25 novembre 1996, Luftwaffe
    2. 10+25 (MSN484, A310-304F MRTT Hermann Köhl depuis .........) — Lufthansa (D-AIDB) > 31 juillet 1996, Luftwaffe
    3. 10+26 (MSN522, A310-304F MRTT Hans Grade depuis .........) — Lufthansa (D-AIDE) > 1er novembre 1999, Luftwaffe
    4. 10+27 (MSN523, A310-304F MRTT August Euler converti le 9 décembre 2003[2], livraison officielle le 30 septembre 2004) — Lufthansa (D-AIDI) > 17 novembre 1998, Luftwaffe ; il s'agit du premier exemplaire de l'A310 transformé en MRTT.
  2. Drapeau du Canada Canada : Force aérienne royale canadienne - 2 MRTT sur 5 CC-150 Polaris[8],[3]
    1. 15004 (MSN444, A310-304F MRTT depuis le 11 août 2005) — Wardair Canada (C-FNWD) > Canadian Airlines (C-FNWD) > 25 février 1993, armée de l'air > 26 avril 1993, porté à l'effectif
    2. 15005 (MSN441, A310-304F MRTT depuis le 29 septembre 2004, ensuite conversion finale plus tard[3]) — Wardair Canada (C-FHWD) > Canadian Airlines (C-FHWD) > Thai Airways International (HS-TIF) > 31 août 1993, armée de l'air > 10 janvier 1994, porté à l'éffectif

D'après le site officiel d'Airbus Military, tous ces 6 exemplaires convertis étaient actifs, le 31 décembre 2014[9]. D'ailleurs, le constructeur européen conserve encore EC-HLA, si sa mission se termina définitivement, à la suite de l'arrivée de la plateforme A330-200.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]