Air Transport Auxiliary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diana Barnato Walker, une pilote de l'ATA sur un Spitfire.

L'Air Transport Auxiliary était une organisation britannique de la Seconde Guerre mondiale active du 15 février 1940 au 30 novembre 1945 créée pour assurer le transfert des avions neufs, des avions réparés ou endommagés entre les usines, les aérodromes de livraison aux États-Unis, les dépôts de maintenance ou les aérodromes militaires en service actif.

L'administration de cette organisation fut confiée à Gerald d'Erlanger, un directeur de la British Overseas Airways Corporation (BOAC) qui avait suggéré une organisation similaire avant-guerre.

Durant la guerre, le service livra plus de 300 000 avions de tous types, incluant des Spitfires, des Hawker Hurricanes, des Mosquitoes, des Mustangs, des Lancasters, des Halifaxes, des Fairey Swordfish, des Barracudas et des Forteresses volantes.

L'organisation recruta des pilotes qui étaient considérés comme inapte au feu en raison de l'âge ou de leur santé aussi bien par la Royal Air Force que par la Fleet Air Arm (ce qui donnera la traduction humoristique d'ATF par "Ancient and Tattered Airmen") et, notablement, des femmes pilotes. Il y avait 166 femmes pilotes[1] (un pilote sur huit de l'ensemble du service) qui étaient des volontaires de Grande-Bretagne, d'États du Commonwealth, des États-Unis et une du Chili. Quinze perdirent la vie en vol dont la pionnière de l'aviation britannique Amy Johnson. Margot Duhalde, originaire du Chili mais ralliée au FFL avant d'entrer dans l'ATA, est entrée dans l'Armée de l'Air en 1945, installée au BA de Meknès, elle fut décorée comme Commandeur de la Légion d'Honneur en 1946.

L'ATA convoyait tout type d'avions et les femmes pouvaient officiellement les piloter tous, même les bombardiers quadrimoteurs mais excluant les grands hydravions. Onze femmes avaient la formation pour quadrimoteurs. Quelques unes étaient en cadres de commandement des Ferry-Pilot Pools (FPP) - sections de pilotes de livraison - en grade de 'Commander' du 12 FPP à Cosford et du 15 FPP au Hamble. Les avions étaient livrés sur toutes les bases de la RAF et de la FAA, mais pas sur les porte-avions.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Geneviève Moulard, Les femmes de la Royal Air Force 1918-1945. Engagées vers la victoire., Rennes, Marine Editions, 2012, p. 315.

Liens externes[modifier | modifier le code]