Aiguille du Grépon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aiguille du Grépon
L'aiguille du Grépon, depuis la pointe Helbronner
L'aiguille du Grépon, depuis la pointe Helbronner
Géographie
Altitude 3 482 m, sommet Sud
Massif Aiguilles de Chamonix
(Massif du Mont-Blanc)
Coordonnées 45° 54′ 09″ N 6° 55′ 09″ E / 45.9025, 6.91917 ()45° 54′ 09″ Nord 6° 55′ 09″ Est / 45.9025, 6.91917 ()  
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Ascension
Première , par Albert F. Mummery, Alexander Burgener et Benedikt Venetz par l'arête Nord
Voie la plus facile Arête Sud-Ouest (D-) depuis le refuge du Plan de l'Aiguille
Géologie
Roches Protogine

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Aiguille du Grépon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aiguille du Grépon

L'aiguille du Grépon, ou simplement Le Grépon, est l'une des aiguilles de Chamonix, dans le massif du Mont-Blanc. Elle culmine à 3 482 m d'altitude. Elle présente une crête crénelée de plusieurs pointes : le sommet Nord (3 478 m), le Grand Gendarme (3 472 m), le Gendarme 3 473 m, le sommet Sud (point culminant) et la pointe Balfour (3 475 m).

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Classiques[modifier | modifier le code]

Précédée de l'aiguille des Grands Charmoz, la traversée Charmoz-Grépon est une des grandes classiques rocheuses du massif du Mont-Blanc. Une autre grande classique est la voie de la face est, dite Grépon-Mer de Glace (D, H.O. Jones, R. Todhunter et Geoffrey Winthrop Young avec Joseph Knubel et Alexis Brocherel, le ), avec la fissure Knubel, le premier passage en V+ du massif du Mont-Blanc.

Le Grépon (à droite) et les Grands Charmoz (à gauche)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Labande, La chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,‎ 1987

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :