Aiguille de Tré la Tête

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aiguille de Tré la Tête
Vue sur l'aiguille de Tré la Tête
Vue sur l'aiguille de Tré la Tête
Géographie
Altitude 3 930 m, aiguille centrale SE
Massif Massif du Mont-Blanc
Coordonnées 45° 47′ 42″ N 6° 48′ 54″ E / 45.795, 6.81545° 47′ 42″ Nord 6° 48′ 54″ Est / 45.795, 6.815  
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région autonome Vallée d'Aoste
Ascension
Première 12 juillet 1864 par Anthony Adams Reilly et Edward Whymper avec Michel Croz, Michel Payot et H. Charlet
Voie la plus facile Arête ENE (PD+) depuis le Bivouac Rainetto

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
Aiguille de Tré la Tête

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Aiguille de Tré la Tête

L'aiguille de Tré-la-Tête est un sommet du sud du massif du Mont-Blanc. Il culmine à 3 930 m à l'aiguille centrale SE, située en Italie. Seule l'aiguille centrale NO est à cheval sur la frontière avec la France. Elle forme un chaînon avec les dômes de Miage.

Elle est formée par quatre cimes :

  • l'aiguille Nord ou Tête Blanche (3 892 mètres) ;
  • l'aiguille centrale Nord-Ouest (3 846 mètres) ;
  • l'aiguille centrale Sud-Est (point culminant, 3 930 mètres) ;
  • l'aiguille orientale (3 895 mètres).

Le versant ouest de la montagne fait partie de la réserve naturelle des Contamines-Montjoie

Anecdote[modifier | modifier le code]

En septembre 2007, le glacier a rendu le corps d'un jeune alpiniste, disparu en 1954. Il a été découvert à 2 500 m d'altitude par un randonneur en contrebas d'un sentier de haute montagne. Après enquête, il s'agit d'un jeune homme de 24 ans qui avait disparu le 4 août 1954 avec son frère de 21 ans et sa sœur de 16 ans, au retour de l'ascension de l'aiguille de la Lex Blanche qui culmine à 3 697 mètres. Les corps de deux plus jeunes avaient été retrouvés deux kilomètres plus haut au pied de la paroi.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Labande, La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,‎ 1987

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :