Aigle tyran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Aigle tyran (Spizaetus tyrannus) est une espèce d'oiseau de proie, qui comme tous les aigles, est de la famille des Accipitridae.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure de 58 à 70 cm de long et pèse environ 900 à 1 300 grammes. Il a un plumage noir avec différents motifs sur les ailes et le corps et des taches blanches par endroits. Il a les ailes rayées, légèrement elliptiques et une longue queue étroite qu'il déploie rarement. Les quatre bandes grises de la queue sont caractéristiques de l'Aigle tyran comme la ligne blanche qu'on peut voir légèrement au-dessus des yeux de l'oiseau. En vol, la largeur et la brièveté de ses ailes deviennent très apparentes[1]. Il tient la queue serrée en vol[2],[3].

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve du centre du Mexique à l'est du Pérou, le sud du Brésil et l'extrême nord de l'Argentine[2]. Ses habitats préférés incluent les forêts humides près des rivières et plusieurs types de zones boisées[3]. Il est rare à assez commun sur la majeure partie de son territoire. Son plus proche parent est l'Aigle orné, de même taille, apparence et comportement, mais qui vit à des altitudes plus basses.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Bien que petit et léger par rapport aux autres aigles, c'est un puissant prédateur qui chasse fréquemment des proies relativement importantes. Il se nourrit principalement de gros rongeurs, opossums et de singes, ainsi que, parfois, de chauves-souris et d'oiseaux. Son nom populaire au Brésil est Gavião-pega-macaco, qui signifie « faucon attrapant des singes ». Il peut attraper des oiseaux aussi importants que les toucans et des ortalides[3]. Ses habitudes alimentaires restent cependant encore largement inconnues[2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Comme son alimentation, son mode de reproduction est peu connu en dehors de quelques détails relatifs à son nid: composé de branches et éventuellement d'autres matériaux. Son nid mesure environ un mètre et demi de diamètre et est habituellement construit dans les grands arbres, souvent autour de quinze mètres de haut. Le choix des arbres utilisés varie probablement beaucoup, mais on a observé principalement des pins.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Birds of Venezuela by Steve Hilty. Princeton University Press, 2003
  2. a, b et c (en) « Black Hawk-Eagle – Spizaetus tyrannus » (consulté le 14 août 2007)
  3. a, b et c (en) « Black Hawk-Eagle » (consulté le 14 août 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :