Aigle noir (oiseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ictinaetus malaiensis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aigle noir.

Ictinaetus malaiensis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Aigle noir

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridae
Sous-famille Accipitrinae

Genre

Ictinaetus
Blyth, 1843

Nom binominal

Ictinaetus malaiensis
(Temminck, 1822)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 28/06/79

L’Aigle noir (Ictinaetus malaiensis anciennement Ictinaetus malayensis) est une espèce de rapaces de la famille des Accipitridae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un grand rapace de 70 à 80 cm de longueur. Les adultes ont un plumage entièrement noir, avec la cire (base du bec) et les pattes jaunes. Les ailes ont de très longues plumes internes serrées qui lui donnent une forme distinctive. La queue montre de légères rayures et son dessus est un peu plus pâle. Lorsqu'il est perché, le bout des ailes peut atteindre ou dépasser le bout de la queue. Les ailes sont tenues en V peu marqué en vol. Par les après-midis chauds, on peut le voir survoler la cime des arbres à la recherche d'un nid à marauder. Il est alors facilement reconnaissable à sa couleur noir de jais, à sa grande taille et à son vol lent caractéristique juste au-dessus de la canopée.

Les deux sexes sont semblables, mais les jeunes ont la tête, le ventre et le dessous des ailes chamois.

Distribution[modifier | modifier le code]

On le trouve en Asie tropicale. La sous-espèce I. m. perniger vit dans les contreforts de l'ouest de l'Himalaya au Népal, dans les forêts des Ghâts occidentaux et orientaux dans la péninsule indienne et au Sri Lanka. On le trouve également dans la chaîne des Ârâvalli au nord-ouest de l'Inde. La forme nominale I. m malaiensis se trouve en Birmanie, au sud de la Chine (Yunnan, Fujian), à Taïwan et dans la péninsule malaise. Il est en général sédentaire et on ne l'a jamais observé migrer.

Dans une étude dans le sud de l'Inde, on a constaté qu'il préférait les forêts où le couvert forestier est dense et qu'il est absent des zones où la couverture est inférieure à 50 %.

On le trouve aussi en Afrique du sud, notamment dans le Parc transfrontalier du ǀAi-ǀAis/Richtersveld[1].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de mammifères, d'oiseaux et d'œufs. C'est un important prédateur de nids connu pour son vol lent un peu au-dessus de la canopée. En raison de sa capacité à rester en vol pendant de longues périodes sans grands efforts, les habitants de Darjeeling en Inde disent souvent qu'il ne se pose jamais. Avec le Milan à queue fourchue, il partage l'habitude unique d'emmener un nid entier avec oisillons. Les écureuils, les macaques et de nombreuses espèces d'oiseaux émettent un cri d'alarme lorsque ces oiseaux sont repérés survolant la forêt. L'Écureuil géant de l'Inde et les jeunes Macaques à bonnet sont des proies pour eux.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes :

  • Ictinaetus malaiensis malayensis (Temminck) 1822 ;
  • Ictinaetus malaiensis perniger (Hodgson) 1836.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Birds of the the Richtersveld National Park », sur Richtersveldnationalpark,‎ 2008

Références[modifier | modifier le code]

  • BirdLife International (2008). Ictinaetus malayensis. 2008 IUCN Red List of Threatened Species. IUCN 2008. Retrieved on 6 September 2009.
  • Prater,SH (1940). The Indian Black Eagle (Ictinaetus malayanus perniger Hodgs.) in Salsette. J. Bombay Nat. Hist. Soc. 41 (4): 899.
  • Rao,VUS (1968). The Black Eagle Ictinaetus malayensis perniger within Bombay limits. Newsl. for Birdwatchers 8 (12): 6–7.
  • Burgess,HE (1937). Eagles on the Nilgiris. J. Bombay Nat. Hist. Soc. 39 (2): 399–403.
  • Dharmakumarsinhji,KS (1985). The Black Eagle Ictinaetus malayensis Temm. at Sawai Madhopur, (Rajasthan). J. Bombay Nat. Hist. Soc. 82 (3): 655.
  • Tordoff, AW (2002). Raptor migration at Hoang Lien Nature Reserve, northern Vietnam. Forktail 18: 45–48. http://www.orientalbirdclub.org/publications/forktail/18pdfs/Tordoff-Raptor.pdf.
  • Thiollay, Jean-Marc (1993). Response of a Raptor Community to Shrinking Area and Degradation of Tropical Rain Forest in the South Western Ghats (India). Ecography 16 (2): 97–110. doi:10.1111/j.1600-0587.1993.tb00062.x.
  • Rasmussen PC & JC Anderton (2005). Birds of South Asia: The Ripley Guide. Vol. 2.. Smithsonian Institution & Lynx Edicions. p. 104.
  • Swann, H. Kirke, edited by Alexander Wetmore. (1924-1945). A Monograph of the Birds of Prey (Order Accipitres), Part XI.. Wheldon & Wesley, London. p. 93.
  • Nijman, V (2004). Seasonal variation in naturally occurring mobbing behaviour of drongos (Dicruridae) towards two avian predators. Ethology Ecology & Evolution 16: 25–32. http://ejour-fup.unifi.it/index.php/eee/article/view/981/927.
  • Coulson, Jennifer O. (2001). Swallow-tailed Kites Carry Passerine Nests Containing Nestlings to Their Own Nests. The Wilson Bulletin 113 (3): 340–342. doi:10.1676/0043-5643(2001)113[0340:STKCPN]2.0.CO;2.
  • Borges, Renee (1986). Predation attempt by Black Eagle (Ictinaetus malayensis perniger) on Indian Giant Squirrel (Ratufa indica elphinstonii). J. Bombay Nat. Hist. Soc. 83: 203.
  • Ali, Rauf (1986). Feeding ecology of the Bonnet Macaque at the Mundanthurai Sanctuary, Tamil Nadu. J. Bombay Nat. Hist. Soc. 83 (1): 98–110.
  • Buchanan, Kenneth (1899). Nesting of the Black Eagle. J. Bombay Nat. Hist. Soc. 12 (4): 776–777.
  • Daly,W Mahon (1899). Nesting of the Black Eagle. J. Bombay Nat. Hist. Soc. 12 (3): 589.
  • Baker,ECS (1918). Notes on the nidification of some Indian Falconidae. III. the genera Ictinaetus and Microhierax. Ibis 60 (1): 51–68.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :