Aiello Calabro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aiello.
Aiello Calabro
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Coat of arms of Calabria.svg Calabre 
Province Cosenza 
Code postal 87031
Code ISTAT 078004
Code cadastral A102
Préfixe tel. 0982
Démographie
Gentilé aiellesi
Population 2 017 hab. (31-12-2010[1])
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 07′ 00″ N 16° 10′ 00″ E / 39.11667, 16.1666739° 07′ 00″ Nord 16° 10′ 00″ Est / 39.11667, 16.16667  
Altitude Min. 502 m – Max. 502 m
Superficie 3 800 ha = 38 km2
Divers
Saint patron San Geniale martyr
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calabre

Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Aiello Calabro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Aiello Calabro

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Aiello Calabro
Liens
Site web http://www.comune.aiellocalabro.cs.it/

Aiello Calabro est une commune de l'Italie méridionale (Mezzogiorno) située dans la région de Calabre, dans la province de Cosenza. Cette petite ville composée de 2 017 habitants (2010) est située à environ 10 km du littoral de la mer mer Tyrrhénienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Probablement fondée par les Grecs à l'époque de la « Grande Grèce » avant la conquête romaine, l'origine et l'histoire de Tyllesium (nom latin probable de la ville d'Aiello Calabro) restent assez obscures jusqu'à l'époque du Moyen Âge. Certainement pillée par les pirates sarrasins puis placée sous contrôle byzantin, il faut attendre l'époque des conquêtes normandes en Italie du Sud (XIe siècle) pour avoir les premiers documents mentionnant la ville d'Aiello Calabro (notamment dans les écrits du chroniqueur Geoffroi Malaterra), nommé Ajello au Moyen Âge. En 1065, la ville est assiégée par les Normands de Robert Guiscard, duc d'Apulie, de Calabre et de Sicile. Les habitants de la ville résistent quatre mois avant de se soumettre au joug normand. Cependant, comme partout, les Normands relancent néanmoins la vie sociale, commerciale et religieuse à Aiello Calabro, minée par une longue période de troubles, due essentiellement aux invasions sarrasines et aux nombreuses guerres qui ont ruiné le sud de l'Italie depuis le milieu du IXe siècle. Les Normands financent également la reconstruction de l'église de la ville et en 1094, le diocèse est rattaché à la ville de Tropea à l'instigation du comte de Sicile Roger de Hauteville, frère cadet de Robert Guiscard. À partir de 1194, elle tombe sous la domination germanique avec les Hohenstaufen, successeurs des Normands de la Maison de Hauteville, puis des Angevins (Français) à partir de 1266. De 1282 à 1816, Aiello Calabro appartient au royaume de Naples. Au cours de cette période, les Espagnols finissent par chasser les Français au XVe siècle. De 1816 à l'unification italienne de 1861, la ville appartient au royaume des Deux-Siciles.

En 1905, un terrible tremblement de terre détruit une grande partie du village, faisant 22 morts.

Depuis le milieu du XXe siècle, la population d'Aiello est en constante diminution, passant de plus de 5000 habitants au début des années 1950, à moins de 2000 habitants au début des années 2010.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
13 juin 2004   Gaspare Perri civica  
8 juin 2009 en cours Francesco Iacucci Uniti per Aiello  
Les données manquantes sont à compléter.





Hameaux[modifier | modifier le code]

Borgile

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cleto, Grimaldi, Lago, Martirano, Martirano Lombardo, San Pietro in Amantea, Serra d'Aiello

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.