Aide militaire étrangère pendant la guerre d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au cours de la guerre d'Espagne, de 1936 à 1939, différentes puissances étrangères accordèrent une aide militaire aux deux camps qui s'affrontaient. Les républicains reçurent du matériel en provenance d'Union soviétique, et la France et le Royaume-Uni, ainsi que le Mexique, acceptèrent de leur en vendre en quantité limitée au début du conflit. Les nationalistes furent soutenus par l'Italie, l'Allemagne et le Portugal de Salazar, dans des proportions bien plus importantes.

Forces et matériel reçu par les nationalistes en provenance d'Italie[modifier | modifier le code]

Un corps de volontaires issu de l'armée italienne appelé le Corpo Truppe Voluntarie d'un effectif qui a atteint un maximum de 50 000 en 1937 a participé à ce conflit. On estime que 75 000 italiens y ont servi et 6 000 d'entre eux sont morts dans cette guerre.

Type de matériel Nombre ou quantité
Croiseur 1
Destroyer 4
Sous-marins 2
Avions de combat 700 (dont 377 biplans de chasse Fiat CR-32)
Chars légers 170
Canons 1000
Camions 4350
Mitrailleuses 3500
Fusils-mitrailleurs 5200
Fusils 220 000
Poudre et explosifs 5 000 tonnes
Cartouches 100 millions
Projectiles d'artillerie Plusieurs millions

Forces et matériel reçu par les nationalistes en provenance d'Allemagne[modifier | modifier le code]

6 000 hommes de la Wehrmacht formeront la Légion Condor.

Type de matériel Nombre ou quantité
Avions de combat 833
Chars Panzer I environ 120
Canons 600
Mitrailleuses 5 000
Fusils-mitrailleurs 5 000
Fusils 200 000

Matériel reçu par les républicains en provenance d'URSS[modifier | modifier le code]

Le matériel a été payé par « l'Or de Moscou »[réf. nécessaire], c'est-à-dire les 510 tonnes d'or envoyées par la banque d'Espagne en Union des républiques socialistes soviétiques.

Type de matériel Nombre ou quantité
Avions de combat 669 (sur 806)[1]
Chars 362
Véhicules blindés 120
Canons 1 533
Mortiers 3 340
Mitrailleuses 15 113
Fusils 500 000
Bombes pour l'aviation 110 000
Projectiles d'artillerie 3 400 000
Grenades à main 500 000
Cartouches 862 000 000
Poudre 1500 tonnes

Notes[modifier | modifier le code]

  1. 137 appareils ne sont jamais arrivés en Espagne car ils ont été retenus à leur passage en France.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cesar Vidal, La Guerra de Franco, "La España Plural", Planeta, Barcelone, 1996.
  • Hugh Thomas, La Guerre d'Espagne, Paris, Robert Laffont, 1961.
  • Sylvain Roussillon, Les Brigades internationales de Franco, Éditions Via Romana, 2012.