Ahuitzotl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahuitzotl
Ahuitzotl dans le Codex Mendoza.
Ahuitzotl dans le Codex Mendoza.
Titre
Tlatoani de Tenochtitlan
14861502
Prédécesseur Tizoc
Successeur Moctezuma II
Biographie
Date de décès 1502
Père Tezozómoc
Enfant(s) Cuauhtémoc

Ahuitzotl (nom nahuatl faisant référence à une créature légendaire souvent identifiée au « castor »[1] ou à la « loutre de rivière »[2] et également orthographié fréquemment Ahuizotl en français et surtout en espagnol) est le frère d'Axayacatl et de Tizoc et succède à ce dernier en 1486 comme tlatoani (titre signifiant celui qui a la parole, orateur en nahuatl) mexica, c’est-à-dire souverain des Aztèques.

Il fut un grand conquérant et étendit son empire dans les États mexicains actuels de Veracruz, Guerrero et une partie du Chiapas. Il assura, par toute une série de postes militaires, la sécurité des routes et favorise ainsi les relations commerciales sur l'empire aztèque.

Grand constructeur, il renforça l'approvisionnement en eau de la capitale en faisant construire l'aqueduc de Coyoacan et en inaugurant le jour de son avènement les travaux d'agrandissement du Templo Mayor de Tenochtitlan commencés sous le règne de Tizoc. Selon le codex Durán, 80 400 personnes furent sacrifiées le jour de cette inauguration ; bien que ce chiffre soit probablement exagéré[3], il semble que sous son règne la pratique des sacrifices humains se soit étendue.

Il mourut accidentellement en 1502 lors d'une inondation de la capitale. C'est le fils de son frère Axayacatl qui lui succéda sous le nom de Motecuzoma Xocoyotzin (plus communément appelé Moctezuma II par les historiens).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Umberto Eco, Versus, Bompiani,‎ 1995 (lire en ligne), chap. 70-72
  2. (en) Juan Pablo Gallo (biologiste de l'UNAM), Otters in Mexico, The Journal of the Otter Trust, vol. 1, n°10, page 1.
  3. Le codex Telleriano-Remensis évoque quatre fois moins de victimes (cf. Ross Hassig, Time, history, and belief in Aztec and Colonial Mexico, University of Texas Press, 2001, p.74).
Précédé par Ahuitzotl Suivi par
Tizoc
Souverain aztèque
14861502
Moctezuma II