Ahmed ar-Rifa'i

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ahmed ar-Rifa'i (1118-1182) est le fondateur de l'ordre soufi Rifa'iyya.

Dans son ouvrage "Wafayāt al-Aʿyān" (Dictionnaire biographique), Ibn Khallikân le présente comme un éminent juriste Shafi'ite et un grand maître spirituel soufi[1].

Il n'a laissé très peu d'ouvrages. On connait de lui les "Hikam" (Sagesses), recueil de sentences et de conseils à l'intention de ses disciples, et le "Nidam al-khas li Ahl al-ikhtisas", un précis sur le comportement qu'il est recommandé au soufi d'adopter dans sa relation avec Allâh[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Djaffar Mohamed Sahnoun, "La perception mystique en islam : essai sur les origines et le développement du soufisme", Éditions Publibook université, 2009, p. 372.