Ahmed Zia Massoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ahmad Zia Massoud
احمد ضیاء مسعود
Illustration.
Fonctions
1er Premier vice-président de la
République islamique d'Afghanistan

(&&&&&&&&&&&018084 ans, 11 mois et 12 jours)
En tandem avec Abdul Karim Khalili
Président Hamid Karzai
Prédécesseur Mohammad Qasim Fahim
(Administration intérimaire)
Successeur Mohammad Qasim Fahim
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Mukur (Afghanistan)
Nationalité afghane
Parti politique Indépendant
Diplômé de École polytechnique de Kaboul

Ahmed Zia Massoud

Ahmed Zia Massoud (né le 1er mai 1956 à Mukur, dans la province de Ghazni) est vice-président de République islamique d'Afghanistan dans l'administration du président Hamid Karzai de 2004 à 2009. Il est le jeune frère du commandant Ahmed Shah Massoud, l'ancien leader de l'Alliance du Nord, assassiné le 9 septembre 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ahmed Zia Massoud fait ses études primaires et secondaires au lycée français Istiqlal de Kaboul, puis il entre en 1975 à l'École polytechnique de la capitale afghane. [l est contraint d'abandonner ses études en troisième année, en 1978, en raison des évènements tumultueux qui éclatent dans le pays. Il rejoint alors les moudjahiddines et son frère Ahmed Shah, dans la vallée du Pandjchir au nord de Kaboul.

Vie politique[modifier | modifier le code]

De 1978 à 1981, Ahmed Zia Massoud dirige le Qarargah de Paryan dans le Haut-Pandjchir, et participe à la direction de la Résistance dans l’ensemble de la vallée. De 1981 à avril 1992, son frère le nomme Représentant spécial de son parti Jamiat-e-Islami à Peshawar, Pakistan où se rencontraient les sept principaux partis de la Résistance afghane. Durant cette période, il multiplie les contacts avec les leaders politiques des mouvements de la Résistance afghane, avec les milieux diplomatiques et les organisations internationales. En outre, il voyage beaucoup à l’étranger pour plaider la cause des moudjahidines.

Après la chute du régime communiste soutenu par les Soviétiques, son beau-père, Burhanuddin Rabbani, le nouveau président du gouvernement provisoire afghan le choisit pour être son conseiller spécial et le représentant de l'État islamique d'Afghanistan. En décembre 2001, le président du gouvernement intérimaire Hamid Karzai le nomme ambassadeur en Russie, dans la Russie dirigée par Vladimir Poutine. En février 2004, ses fonctions sont étendues et incluent désormais l'Arménie, puis en juillet de la même année, la Géorgie, la Biélorussie et la Moldavie.

Le 26 juillet 2004, Hamid Karzai annonce qu'il a choisi Ahmed Zia Massoud comme colistier pour l'élection présidentielle du . Il est élu et prend ses fonctions de vice-président de la République le .

Ahmed Zia Massoud est marié et a quatre enfants : trois filles et un garçon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]