Ahmed Rachedi (cinéaste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ahmed Rachedi.

Ahmed Rachedi (né à Tébessa en 1938) est un cinéaste algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La guerre d'indépendance lui est une école : il appartient, avec René Vautier et Mohamed Chanderli, à la première unité cinématographique du FLN. Il gagne Tunis : reportage et montage, courts métrages - dont il réalise un certain nombre après l'indépendance -, et participe ou dirige des films collectifs. Il adapte ensuite Thala, roman de Mouloud Mammeri (L'Opium et le Bâton, 1969) avec Marie-José Nat et Jean-Louis Trintignant, il réalise en France, sur un scénario de Rachid Boudjedra, un témoignage des travailleurs émigrés : Le Doigt dans l'engrenage. Il dirige l'ONCIC de 1967 à la fin de 1972.

Rachedi est devenu producteur indépendant à Rome. Il tourne en 1986 une comédie politique, Le Moulin de Monsieur Fabre, avec l'acteur Français Jacques Dufilho, et adapte en 1990 pour le cinéma et la télévision le roman d'Amin Maalouf Léon l'Africain.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Ahmed Rachedi (cinéaste) sur l’Internet Movie Database