Ahmed El Maânouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ahmed El Maanouni

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ahmed El Maanouni en tournage

Nom de naissance احمد المعنوني
Naissance 25 novembre 1944
Casablanca, Maroc
Nationalité Drapeau du Maroc Marocaine
Profession Réalisateur
Scénariste
directeur de la photographie
Producteur de cinéma
Films notables Transes (الحال)
Alyam, Alyam (اليام اليام)
Les Cœurs brûlés (القلوب المحترقة)

Ahmed El Maanouni est réalisateur, scénariste, directeur de la photographie et producteur marocain né en 1944 à Casablanca. Sa filmographie compte l'un des titres les plus emblématiques du cinéma marocain Alyam, Alyam réalisé en 1978, premier film marocain sélectionné au Festival de Cannes. Son second film Transes 1982 devenu un film culte continuellement célébré, restauré par la World Cinema Foundation et présenté par Martin Scorsese au Festival de Cannes Cannes Classics en 2007, est le film marocain le plus largement distribué dans le monde. Son film Les Coeurs Brûlés 2007, a remporté le Grand Prix du Festival national du film et a reçu de nombreux prix internationaux. Ses films documentaires traitent de l'histoire coloniale et son impact sur la mémoire marocaine.

Il dirige parallèlement des groupes d’études et des programmes d’enseignement dans le monde. En 2007, Ahmed El Maanouni a été nommé au titre d'officier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en 1944 à Casablanca (Maroc). Après des études en sciences économiques à l'université de Paris-Dauphine et de théâtre à l'Université Internationale du Théâtre de Paris, il entreprend des études de cinéma à l'INSAS de Bruxelles[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur
Directeur de la photographie
Scénariste
Producteur

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Transes (1981) : Prix ESEC Cannes 1981, Prix du public au premier festival national du film Rabat 1982, Premier film choisi et présenté par Martin Scorsese pour inaugurer la World Cinema Foundation, Cannes Classics 2007, Sélectionné à Londres, New York, San Francisco, Edimbourg, Taormina.
  • Alyam, Alyam (1978) : sélection officielle festival de Cannes, Grand prix du festival de Mannheim, Prix internationaux à Carthage, Ouagadougou, Taormina, Namur, Locarno, Damas, Bombay, Sydney, Londres, Los Angeles, Chicago.
  • Les Cœurs brûlés (2007) : Grand Prix du Festival national du film (Maroc), Prix de la critique du festival national du film (Maroc) Prix du Meilleur Son du festival national du film (Maroc), Prix de la Meilleure Photographie du Festival international du film de Dubaï, Prix du Meilleur Réalisateur du festival du film d'Oran, Prix de Bronze du Festival du film de Damas, Prix Spécial du Jury et Prix du Public du Festival Méditerranéen du film de Tétouan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Programme des rencontres cinématographiques du Maghreb des films, novembre 2010.[réf. insuffisante]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Ahmed El Maânouni sur l’Internet Movie Database

http://variety.com/2007/film/reviews/burned-hearts-1200553966/

http://www.reverseshot.com/article/abu_dhabi_film_festival

http://www.festival-cannes.fr/en/article/55568.html

http://www.lavieeco.com/news/debat-et-chroniques/un-film-normal-en-noir-et-blanc-5188.html

http://www.tunisia-today.com/archives/53007

http://www.africine.org/?menu=art&no=8041

http://www.thenational.ae/arts-culture/life-lessons-ahmed-el-maanouni