Agyrium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Agyrium est un genre de champignons dans la classe des Lecanoromycetes. L'ordre des Agyriales, monotypique, ne comporte que la famille des Agyriaceae dont Agyrium est le seul genre[1]. Celui-ci ne comporte que trois espèces, essentiellement représentés dans les régions tempérées[2].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Depuis 1990, sur la base de caractères anatomiques, l'ordre des Agyriales comportait deux familles, essentiellement composées de lichens, la famille des Agyriaceae comptant à elle seule 16 genres, dont Agyrium[3]. En 2007, une étude faisant appel à des caractères moléculaires a montré que cet arrangement ne pouvait rendre compte des parentés véritables[4]. Elle a conduit à rattacher la seconde famille (Anamylopsoraceae) à l'ordre des Baeomycetales et à ressusciter la famille des Trapeliaceae — également placée dans les Baeomycetales — où ont été versés 13 des 15 genres lichénisés des anciens Agyriaceae ; les deux autres ont été rattachés l'un aux Baeomycetaceae, l'autre aux Ostropomycetidae incertae sedis, l'ordre des Agyriales se retrouvant désormais réduit au seul genre Agyrium[1].

Il est intéressant de constater que l'ordre des Agyriales a été rétabli en 2001[5], et confirmé la même année[6] à partir de données moléculaires concernant des taxons appartenant aujourd'hui, sans exception, à un ordre différent (Baeomycetales). Il est toutefois conservé dans les classifications récentes[7],[1].

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b et c (en) Lumbsch, H.T. & Huhndorf, S.M., 2010. Outline of Ascomycota—2009. Fieldiana: Life and Earth Sciences, 1, p. 1-60. Lire en ligne
  2. (en) Kirk, P.M., Cannon, P.F., Minter, D.W. & Stalpers, J.A., 2008. Dictionary of the Fungi. CABI, Wallingford, p. 15. (ISBN 978-085199-826-8)
  3. (en) Lumbsch, H.T. & Huhndorf, S.M., 2007. Outline of Ascomycota – 2007. Myconet, 13, 1-58. Lire en ligne
  4. (en) Lumbsch, H.T., Schmitt, I., Mangold, A. & Wedin, M., 2007. Ascus types are phylogenetically misleading in Trapeliaceae and Agyriaceae (Ostropomycetidae, Ascomycota). Mycological Research, 111 (9), 1133-1141. DOI:Résumé.
  5. (en) Lumbsch, H.T., Schmitt, I., Doring, H. & Wedin, M., 2001. Molecular systematics supports the recognition of an additional order of Ascomycota: the Agyriales. Mycological Research, 105 (1), 16-23. ISSN 0953-7562, DOI:Résumé
  6. (en) Lumbsch, H.T., Schmitt, I., Doring, H. & Wedin, M., 2001. ITS sequence data suggest variability of ascus types and support ontogenetic characters as phylogenetic discriminators in the Agyriales (Ascomycota). Mycological Research, 105 (3), 265-274. DOI:Résumé
  7. (en) Hibbett, D.S., M. Binder, J.F. Bischoff, M.Blackwell, P.F. Cannon, O.E. Eriksson, S. Huhndorf, T. James, P.M. Kirk, R. Lücking, T. Lumbsch, F. Lutzoni, P.B. Matheny, D.J. Mclaughlin, M.J. Powell, S. Redhead, C.L. Schoch, J.W. Spatafora, J.A. Stalpers, R. Vilgalys, M.C. Aime, A. Aptroot, R. Bauer, D. Begerow, G.L. Benny, L.A. Castlebury, P.W. Crous, Y.-C. Dai, W. Gams, D.M. Geiser, G.W. Griffith, C. Gueidan, D.L. Hawksworth, G. Hestmark, K. Hosaka, R.A. Humber, K. Hyde, J.E. Ironside, U. Kõljalg, C.P. Kurtzman, K.-H. Larsson, R. Lichtwardt, J. Longcore, J. Miądlikowska, A. Miller, J.-M. Moncalvo, S. Mozley-Standridge, F. Oberwinkler, E. Parmasto, V. Reeb, J.D. Rogers, C. Roux, L. Ryvarden, J.P. Sampaio, A. Schüßler, J. Sugiyama, R.G. Thorn, L. Tibell, W.A. Untereiner, C. Walker, Z. Wang, A. Weir, M. Weiß, M.M. White, K. Winka, Y.-J. Yao, & N. Zhang. 2007. A higher-level phylogenetic classification of the Fungi. Mycological Research 111: 509-547. Article

Articles connexes[modifier | modifier le code]