Agreste flamboyant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hipparchia aristaeus

L'Agreste flamboyant (Hipparchia aristaeus) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Hipparchia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Hipparchia aristaeus par Franco Andrea Bonelli en 1826.

Synonymes : Papilio Satyrus aristaeus Bonelli, 1826; ; aristaues blachieri (Fruhstorfer, 1908) ; aristause ballettoi (Kudrna, 1984); Hipparchia blachieri ; [Otakar Kudrna]; Hipparchia aristaeus ; [Otakar Kudrna] [1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Agreste flamboyant se nomme Southern Grayling en anglais[1].

Sous-espèce[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

L'Agreste flamboyant est de couleur jaune orangé avec une bordure marron, couleur qui occupe aussi l'aire basale, le tout bordé d'une frange entrecoupée. Un ocelle à l'apex des antérieures, un second aux antérieures chez la femelle et un petit ocelles anal aux postérieures, tous pupillés de blanc.

Le revers des antérieures est jaune orangé avec deux ocelles noirs pupillés de blanc donc un à l'apex, les postérieures et la bordure des antérieures sont marbrées de marron et de blanc argenté.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Agreste flamboyant vole en une génération entre mai et août[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Sa plante hôte est Lygeum spartum[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Agreste flamboyant est présent par sa sous-espèce Hipparchia aristaeus algirica en Afrique du Nord, au Maroc sur tous les reliefs de 1200 à 2 500 mètres, en Algérie et en Tunisie, dans les iles de la Méditerranée, par sa sous-espèce Hipparchia aristaeus aristaeus en Corse et en Sardaigne, Hipparchia aristaeus blancheri en Sicile Elbe, et Hipparchia aristaeus sentes en Grèce, Albanie, Macédoine, Bulgarie et en Turquie[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les lieux rocheux.

Protection[modifier | modifier le code]

Non menacé au Maroc[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley (trad. Th. Bourgoin), Guide des papillons d'Europe, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé,‎ 1988, 455 p. (ISBN 260300638X, OCLC 19090161)