Agnès de Habsbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agnès d'Autriche.
Agnès de Habsbourg.

Agnès de Hongrie ou Agnès de Habsbourg ou Agnès d'Autriche (1281-1364) fut reine de Hongrie. Fille de l'empereur Albert Ier, elle aurait soi-disant vengé la mort de son père qui avait été assassiné en 1308 par le duc Jean de Souabe, en ordonnant la mort et l'expulsion de 1000 personnes appartenant aux familles des meurtriers[1].

Elle avait épousé en 1296, André III, roi de Hongrie, dont elle devint veuve après cinq années de mariage.

Dès 1317, elle vécut, en Suisse, dans le monastère de Königsfelden, que sa mère Élisabeth de Carinthie avait fondé. Elle y mourut le et y fut inhumée[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. According to the 16th century Chronicon helveticum of Aegidius Tschudi, but it appears this report was to a large extent based on Swiss anti-Habsburg propaganda
  2. Agnès sur le site de la Fondation pour la généalogie médiévale

Sources[modifier | modifier le code]