Agnès Arnauld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnauld et Famille Arnauld.
La mère Agnès Arnauld. Portrait de Philippe de Champaigne

Jeanne-Catherine-Agnès Arnauld, en religion Mère Agnès Arnauld, (1593 - 1672), abbesse de Port-Royal, est une figure du jansénisme français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sœur d'Antoine Arnauld, « le Grand Arnauld » et de Mère Angélique Arnauld, elle succède à cette dernière à la tête de l'abbaye de Port-Royal des Champs de Paris en 1658. Elle dirige donc l'abbaye pendant la période la plus dure de la répression contre le jansénisme. Elle a notamment organisé le mouvement de refus de signature du Formulaire d'Alexandre VII et a été, pour cela, confrontée à l'archevêque de Paris Hardouin de Péréfixe.

Elle est également l'auteur des Constitutions de Port-Royal, texte qui règlemente la vie matérielle et spirituelle des religieuses dans un esprit de renouvellement cistercien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Perle Bugnon-Secrétan, Mère Agnès Arnauld 1593-1672 : Abbesse de Port-Royal, Cerf,‎ avril 1996, 268 p. (ISBN 978-2-204-05333-4)