Agila II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Agila ou Agila II (en arabe Akhila ; mort c. 714) est l'un des derniers rois wisigoths d'Hispanie et de Septimanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon un historien andalou du Xe siècle, Ibn al-Qūṭiyya, Agila est l'un des trois fils du roi Wittiza. C'est douteux car Wittiza meurt autour de l'année 710 vers l'âge de 25 ans. Soit Agila est encore un enfant lorsqu'il est élu roi, soit Wittiza est né avant les années 680 et n'est pas le fils de Cixillo.

Uniquement connu par ses monnaies, il semble avoir été un rival de Rodéric, mais ni l'un ni l'autre ne furent capables d'enrayer l'invasion musulmane et la progression de Tariq Ibn Ziyad. À la mort d'Agila, son successeur Ardo (son frère selon Ibn al-Qūṭiyya) ne régne que sur la région de Narbonne (capitale de la Septimanie), au-delà des Pyrénées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Collins, Visigothic Spain, 409–711. Blackwell Publishing, 2004.
  • Roger Collins, The Arab Conquest of Spain, 710–97. Oxford: Blackwell Publishing, 1989.
  • Edward Arthur Thompson, The Goths in Spain. Oxford: Clarendon Press, 1969.

Liens externes[modifier | modifier le code]