Agent blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’agent blanc est un nom de code d'un puissant herbicide et défoliant utilisé par l'armée américaine dans le cadre du programme Herbicidal Warfare durant la guerre du Viêt Nam.

Le nom vient de la bande blanche d'identification peinte sur les barils pour identifier le contenu. Il était l'un des « herbicides arc en ciel » dont faisait partie le célèbre agent orange.

L'agent blanc est un mélange (4/1) de 2,4-D et Picloram (également connu sous le nom de Tordon 101). Au contraire de l'agent orange, l'agent blanc ne contient pas de dioxine, qui avait été introduite dans les autres défoliants via l'acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique (2,4,5-T). Néanmoins, il apparait que le picloram était contaminé par du hexachlorobenzène (HCB) et des nitrosamines, les deux étant des cancérigènes notoires.

Au milieu des années 1980, Dow Chemical a été contraint de recertifier le picloram après avoir fortement réduit la quantité des deux contaminants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]