Agence Internationale de l’Aide au Développement de la République d'Azerbaïdjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agence internationale de l’aide au développement de la République d’Azerbaïdjan
Image illustrative de l'article Agence Internationale de l’Aide au Développement de la République d'Azerbaïdjan

Création Septembre 14, 2011
Type Agence du gouvernement de la République d’Azerbaïdjan
Siège Bakou
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Site web aida.az

L’Agence internationale de l’aide au développement de la République d’Azerbaïdjan (AIDA) a été créée en septembre 2011 au sein du Ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan. AIDA règle l’activité internationale humanitaire et aide au développement fait par le gouvernement azerbaïdjanais et associe l’activité de tous les organismes gouvernementaux participant au fournissement d’aide. Le budget annuel d’AIDA se forme grâce au budget d’Etat. L’activité d’AIDA se forme conformément à la politique étrangère menée par le gouvernement azerbaïdjanais. L’administration est menée par le directeur d’Agence nommé par le ministre des Affaires étrangères. Les employés d’AIDA sont les employés du Ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan. AIDA fonctionne dans les domaines d’aide humanitaire et technique en Afrique, Asie et Amérique latine.

Aide humanitaire[modifier | modifier le code]

L’objectif principal de l’aide humanitaire de l’Agence d’AIDA est de fournir une aide efficace et à temps à toutes les personnes du monde entier ayant besoin de l’aide et améliorer la condition de vie de ces personnes. AIDA fournit des aides nécessaires afin d’éliminer les conséquences de la crise humanitaire commis par les gens ou à la suite des catastrophes naturelles telles que des tremblements de terre, des inondations, des ouragans, des sécheresses dans différents pays du monde entier et restaurer la vie des personnes qui sont face à perdre tous ceux qu’ils ont.

Gaza[modifier | modifier le code]

À la suite de la déclaration adoptée le 21 novembre 2012 par le Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation de Gaza, appelant à fournir une aide humanitaire afin d’améliorer la condition de vie dure du peuple palestinien de Gaza et de répondre à leurs besoins, le gouvernement azerbaïdjanais a fourni une aide financière directe au peuple palestinien de Gaza via AIDA pour la crise humanitaire qui a eu lieu à la suite des conflits militaires.

Les réfugiés syriens[modifier | modifier le code]

En 2012, AIDA a fourni une aide financière directe afin d’améliorer la condition de vie des personnes qui se sont fuies du pays à cause des évènements de Syrie et installées dans la ville Amman de la Jordanie.

Cuba[modifier | modifier le code]

En 2012, AIDA a fourni une aide financière directe afin d’éliminer les conséquences des catastrophes naturelles provoquées par l’ouragan Sandy à Cuba.

Burkina Faso[modifier | modifier le code]

AIDA a fourni une aide financière directe à Burkina Faso à la suite de l’appel de l’Organisation de la Coopération Islamique lié à l’élimination de la crise alimentaire et le manque de nourriture de ce pays à cause de la crise humanitaire provoquée à la suite de la sécheresse qui a eu lieu à Burkina Faso dans les années 2011-2012.

La campagne « Lutte contre la cécité curable »

La campagne « Lutte contre la cécité curable »[modifier | modifier le code]

En 2013, la campagne « Lutte contre la cécité curable » se réalise dans les pays d’Afrique membres de l’Organisation de la Coopération Islamique dans le cadre du partenariat stratégique d’AIDA avec la Banque Islamique de développement. Les ophtalmologistes azerbaïdjanais participent aussi à la campagne par l’initiative d’AIDA. La campagne s’est successivement réalisée à Burkina Faso, au Tchad et à Libye. Les opérations de cataracte ont été gratuitement effectuées dans ces pays. Plus de 1450 personnes de ces pays ayant complètement ou partiellement perdu la vue ont repris leur santé. En 2013, la campagne devrait être réalisée dans 9 pays africains tels que le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, le Cameroun, le Djibouti, la Guinée, le Mali et le Niger.

Aide au développement[modifier | modifier le code]

L’objectif principal de l’activité de l’aide au développement de l’Agence d’AIDA est de fournir une aide technique pour les pays en développement et un soutien pour leur développement de différents domaines. AIDA propose des bourses d’études pour que les étudiants de différents pays en développement puissent suivre leurs études en Azerbaïdjan. L’Agence organise des séminaires et des cours de formations en Azerbaïdjan pour les spécialistes d’un certain nombre de pays afin de faire développer le capital humain dans les pays en développement.

Le projet du gouvernement électronique en Afghanistan[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de coopération étroite avec le Programme de développement de l’ONU, l’Agence « AIDA » aide à la formation du système du gouvernement électronique et à l’amélioration de la productivité de l’activité des organismes gouvernementaux dans le cadre du projet de renforcement du potentiel dans des établissements publics d’Afghanistan.

Programme de bourses pour les étudiants étrangers[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme de bourses pour les étudiants étrangers, AIDA attire des étudiants de différents pays du monde en développement pour qu’ils suivent leurs études dans des universités de la République d’Azerbaïdjan. Toutes les dépenses des étudiants sont payées par l’Agence dans le cadre de ce programme. Le programme devrait se poursuivre dans l’avenir.

Le programme d’échange des personnels scientifiques invités[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme mené en collaboration avec les laboratoires d’idées situés en Azerbaïdjan, AIDA donne des possibilités aux chercheurs spécialistes de la région d’Azerbaïdjan et la mer Caspienne pour qu’ils puissent mener des recherches sur la région en Azerbaïdjan. Dans les années 2012 et 2013, des chercheurs d’Italie, de la République Tchèque, la Roumanie sont arrivés en Azerbaïdjan dans le cadre de ce programme et sont menées des recherches dans différentes directions.

Des cours de formation et des séminaires[modifier | modifier le code]

En collaboration avec les universités, les instituts de recherche, AIDA organise des séminaires et des cours de formation dans différents domaines pour les spécialistes des pays en développement afin d’améliorer le capital humain de ces pays.