Age of Wonders: Shadow Magic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Age of Wonders
Shadow Magic
image

Éditeur Gathering Of Developers (distribué par Take Two Interactive)
Développeur Triumph Studios
Concepteur Lennart Sas

Date de sortie Drapeau de la France France : 20 août 2003
Genre stratégie tour par tour
Mode de jeu Solo
Hot-seat
Multi en simultanée jusqu'à 8 joueurs en LAN ou via Internet
Multi au tour par tour
Plate-forme PC (Windows)
Média 1 CD
Contrôle Clavier, souris

Age of Wonders: Shadow Magic est un jeu vidéo développé par Triumph Studios, sorti en 2003 sur PC.
Il se déroule dans un univers médiéval-fantastique. C'est le troisième volet (sous forme de spin-off du deuxième) de la série des Age of Wonders, il inclut désormais trois nouvelles races, les Nomades, les Syrons et les Dénombres. Ces derniers sont la principale menace dans la campagne proposée où vous incarnez, à travers plusieurs mini-campagne, les différents s'opposant aux dénombres (dont Julia, Méandor…).

Trame scénaristique[modifier | modifier le code]

Le trône des mages a explosé, précipitant Merlin dans un vide dont il ne peut s'échapper. Cet incident est la première attaque des démonbres, des créatures insectoïde d'une autre dimension qui se nourrissent de magie et d'âme et qui dévorent progressivement les univers où elles apparaissent. Elles ont pu lancer leur attaque à cause des guerres magiques précédentes qui ont fragilisé les frontières magiques entre les univers. L'univers d'où elles viennent est pratiquement entièrement dévoré, au grand dam d’autres habitants de cet univers, réduits en esclavage pour servir de nourriture aux démonbres: les Syrons.

Profitant des premières attaques des démonbres et de la déstabilisation des mages qui obéissait à Merlin, un mage humain du nom de Phoébius, se fait passer pour un élu divin et lance une croisade contre toute créature magique. Son empire s'étend rapidement sur les territoires des elfes, halfing, etc qui se voient soit réduit en esclavage, soit brûlés sur des bûchers. La campagne nous propose de jouer de manière parallèle plusieurs des mages fidèles à Merlin, qui vont chacun à leur manière lutter contre les deux menaces.

Nouveautés par rapport à Age of Wonders 2: The Wizard's Throne[modifier | modifier le code]

Le jeu inclut trois nouvelles races:

  • Les Dénombres :

Race puissante disposant d’unités souvent performantes. Parmi ces unités, on peut noter le Cerveau, qui dispose de la capacité d'autorité (donne des bonus aux troupes du même groupe) et de relais magique (permet au Mage de lancer des sorts dans les environs du Cerveau). Autre unité intéressante, le Dévoreur qui pond des larves grâce aux unités qu'il tue. Les démonbres ont une faiblesse: pratiquement toutes les unités craignent la foudre.
Ils sont orientés maléfiques (mais pas autant que les Morts-Vivants).

  • Les Syrons :

Les syrons sont les habitants d'origine du monde où sont situés actuellement les démonbres. Ils ont massivement utilisé la magie pour améliorer leur monde, à la façon de jardinier cultivant un jardin. L'utilisation abusive de magie a provoqué le même problème que pour l'univers de AOW, et des failles dimensionnelles sont apparues par lesquelles les démonbres se sont insinués et ont fini par vaincre les Syrons. La majorité de ceux-ci sont désormais en esclavage, servant de bétail pour les démonbres. Des petits groupes dispersé continuent de lutter sans espoir.
Les syrons sont une race hautement magique et beaucoup de leurs unités disposent de capacités spéciales. Leurs tireurs de base sont redoutables, car ils lancent des éclairs à effet de zones (ce qui s'avère destructeur sur les démonbres). Leur unité de niveau 4 tire les mêmes éclairs, et fait également office de transport de troupe et de relais magique. Les autres unités fournissent des capacités variées, rendant les syrons très polyvalent. On retrouve également les Syrons de Age of Wonders, qui sont en fait un groupe de guerrier Syron géant spécialisé dans le combat face à des mages.

  • Les Nomades

Configuration[modifier | modifier le code]

La configuration minimale requise est :

  • Processeur 600 MHz
  • 128 Mo de RAM
  • Carte 3D 16 Mo
  • DirectX 8.1

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Age of Wonders: Shadow Magic
Média Nat. Notes
Gamekult FR 70 %[1]
GameSpot US 87 %[2]
IGN US 85 %[3]
JeuxVideo.com FR 16/20[4]
Joystick FR 80 %[5]
Compilations de notes
MobyGames US 83 %[6]
Game Rankings US 83,6 %[7]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Gilgalad, « Test : Age of Wonders: Shadow Magic », sur Gamekult.com,‎ 19 septembre 2003.
  2. (en) Andrew Park, «  Age of Wonders: Shadow Magic Review », sur GameSpot.com,‎ 12 août 2003.
  3. (en) Dan Adams, «  Age of Wonders: Shadow Magic Review », sur IGN.com,‎ 30 juillet 2003.
  4. (fr) Dinowan, « Test de Age of Wonders: Shadow Magic », sur JeuxVideo.com,‎ 28 août 2003.
  5. (fr) Atomic, « Age of Wonders: Shadow Magic », Joystick, no 151,‎ septembre 2003, p. 86.
  6. (en) « Age of Wonders: Shadow Magic », sur MobyGames.
  7. (en) « Age of Wonders: Shadow Magic », sur Game Rankings.

Bibliographie[modifier | modifier le code]