Agathis australis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Agathis australis, communément appelé kaori ou Kauri, est un conifère qui se rencontre au nord de la latitude 38° S dans le district septentrional de l’île du Nord en Nouvelle-Zélande.


Cette espèce, si elle n'est pas la plus haute, est en Nouvelle-Zélande celle qui forme les plus gros troncs, comparables en diamètre à ceux des séquoias.
Il lui faut 800 ans pour atteindre sa taille maximale.
Les kaoris vivent très longtemps, 2000 ans pour certains, et peuvent mesurer jusqu'à 50 mètres de haut pour une circonférence de 10 mètres.

Usages[modifier | modifier le code]

Charlie Ball & Jack Ring avec une section d'un tronc de pin Kauri montée sur un un chariot tiré par un bovin, sur la propriété de la famille Ball, vers 1912 selon la légende de la photo

La résine du kauri était récoltée pour servir d'allume-feu et la résine tombée au pied des arbres et fossilisée (dite Copal, est utilisée en joaillerie (comme l'ambre) ou l'a été pour produire des vernis d'ébénisterie.

Au XIXe siècle, les jeunes kaoris étaient utilisés pour faire des mâts de bateau du fait de leur grande taille et de leur parfaite rectitude. Le bois fossilisé de kaori est très recherché et utilisé pour faire des meubles et des petits objets.

Importance culturelle[modifier | modifier le code]

Les plus anciens kaori ont reçu des noms de la part des tribus maories et sont considérés comme des divinités : par exemple " Te Matua Ngahere ", le père de la forêt.

Déforestation[modifier | modifier le code]

La déforestation intense qui débuta dans les années 1820 et continua pendant un siècle, diminua considérablement le nombre de kaoris. Il est estimé que la forêt de kaoris au nord de la Nouvelle-Zélande occupait au moins 12 000 km² avant 1840. En 1900 il restait mois de 10% de la forêt. Aujourd'hui seul 4% de la forêt a survécu.

Maladie[modifier | modifier le code]

Une femme nettoyant ses chaussures pour réduire la propagation de la maladie

Le dépérissement de nombreux kaoris à cause d'un phytophage à été découvert dans les années 1970. Cette maladie peut causer le jaunissement des feuilles, la mort de branches ou la mort de l'arbre. Elle peut être propagé par les chaussures des randonneurs ou par des mammifères comme les cochons sauvages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cône femelle d' Agathis australis (Auckland, Nouvelle-Zélande)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]