Afternoons in Utopia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Afternoons in Utopia

Album de Alphaville
Sortie 5 juin 1986
Enregistré septembre 1985 - mai 1986
Studio Hansa, Studio 54, Media Sound Studios
Durée 46:36
Genre synthpop
Producteur Wolfgang Loos, Peter Walsh, Steve Thompson, Michael Barbiero
Label Warner, Atlantic

Albums de Alphaville

Singles

  1. Dance with Me
    Sortie : 27 mars 1986
  2. Universal Daddy
    Sortie : 27 juin 1986
  3. Jerusalem
    Sortie : 5 décembre 1986
  4. Sensations
    Sortie : décembre 1986
  5. Red Rose
    Sortie : 16 avril 1987

Afternoons in Utopia est le second album du groupe Alphaville sorti le 5 juin 1986.

Pour cet album, le groupe s'est entouré de nombreux musiciens de studio, délaissant la boîte à rythmes au profit d'une batterie, intégrant même des cuivres sur plusieurs morceaux. L'enregistrement a débuté en septembre 1985 au Studio 54 à Berlin, avec les titres Afternoons in Utopia et Jerusalem, avant de se poursuivre en janvier 1986 aux Media Sound Studios de New York (Fantastic Dream et Dance with Me) puis, entre mars et mai 1986, au Studio Hansa de Berlin[1].

Cinq chansons sont extraites en singles qui se classent dans les hit-parades, notamment Dance with Me.

Titres[modifier | modifier le code]

Écrits et composés par Marian Gold, Bernhard Lloyd, Ricky Echolette, excepté Lady Bright - Faster Than Light, crédité à Albert & The Heart of Gold.

Face A
No Titre Durée
1. I.A.O. 0:42
2. Fantastic Dream 3:56
3. Jerusalem 4:08
4. Dance with Me 3:59
5. Afternoons in Utopia 3:08
6. Sensations 4:24
Face B
No Titre Durée
1. 20th Century 1:25
2. The Voyager 4:37
3. Carol Masters 4:32
4. Universal Daddy 3:57
5. Lassie Come Home 6:59
6. Red Rose 4:05
7. Lady Bright - Faster Than Light 0:43

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels:

  • David Walrond, Jenny Troy, Louise McKenna, Peter Docherty, Stephanie Cooling (chorale d'enfants sur A1 et A5)
  • Andy Brown : basse (titres A3, B2 à B6)
  • Carmine Rojas : basse (A2)
  • Alan Childs : batterie (A2)
  • Roger Linn : batterie (A3, A4, A6, B1 à B6)
  • Bob Jenkins : batterie additionelle (B2 à B5)
  • Jimmy Ripp : guitare (A2, A4)
  • Gustl Luetjens : guitare (A3)
  • Phil Palmer : guitare (A6, B2 à B6)
  • Dave Lebold : claviers (A2, A4)
  • Wolfgang Loos : claviers (A3, A5)
  • Robin Smith : claviers (B1, B2, B4 à B6)
  • Peter Walsh : claviers (B2, B3)
  • Jimmy Maelen : percussions (A2, A4)
  • Turhan Geza : percussions (A3)
  • Frank Ricotti : percussions (A6, B2 à B6)
  • Phil Todd : saxophone (A6, B2, B4 à B6)
  • Neil Sidwell : trombonne (A6, B2, B4, B6)
  • Guy Barker, Stuart Brooks : trompette (A6, B2, B4, B6)
  • Denice Brooks, Jocelyn B. Smith, Michael Barbiero, William "Kooley" Scott : chœurs (A3)
  • Judy Cheeks, Victoria Miles  : chœurs (A6, B2, B4, B6)
  • Janey Klimek : chant (B5)

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (1986) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[2] 13
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[3] 174
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[4] 8
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[5] 51
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[6] 7
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[7] 12

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comme indiqué sur la pochette intérieure du disque
  2. (de) Charts.de – Alphaville – Afternoons In Utopia. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 25 février 2015.
  3. (en) « Alphaville Chart History, Billboard 200 », sur Billboard, Billboard.com (consulté le 25 février 2015)
  4. (en) Norwegiancharts.com – Alphaville – Afternoons In Utopia. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 25 février 2015.
  5. (nl) Dutchcharts.nl – Alphaville – Afternoons In Utopia. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 25 février 2015.
  6. (en) Swedishcharts.com – Alphaville – Afternoons In Utopia. Sverigetopplistan. Hung Medien. Consulté le 25 février 2015.
  7. (en) Swisscharts.com – Alphaville – Afternoons In Utopia. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 25 février 2015.

Lien externe[modifier | modifier le code]