After Hours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec After-hours.

After Hours
quelle nuit de galère

Titre original After Hours
Réalisation Martin Scorcese
Scénario Joseph Minion
Sociétés de production The Geffen Company
Double Play
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1985
Durée 97 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

After Hours est un film américain réalisé par Martin Scorsese, en 1985.

Résumé[modifier | modifier le code]

Paul, jeune informaticien timide, est attablé dans un snack et lit Tropique du Cancer de Henry Miller. Une jeune femme, Marcy, vient le rejoindre. C'est une admiratrice du romancier. À la fin de la conversation elle lui laisse son numéro de téléphone.

C'est le début d'une soirée cauchemardesque.

Le taxi qui l'emmène à SoHo roule à tombeau ouvert, toutes glaces baissées. Le billet de vingt dollars qu'il a dans la main s'envole.

À pied il rejoint le domicile de Marcy. La propriétaire du loft, Kiki, le reçoit. C'est une artiste dont la spécialité est la confection de macarons en plâtre et de statues en papier mâché. En attendant le retour de Marcy elle demande à Paul d'achever une statue. Marcy, de retour, lui propose de fumer de l'herbe. Il voit sur la cuisse de Marcy une griffure. Ayant vu près du lit de Marcy un livre avec des photos de grands brulés et dans son sac une pommade il prend peur et s'échappe.

Il se retrouve dans la rue sous une pluie battante, rejoint une station de métro qu'il ne peut prendre n'ayant pas assez de monnaie les tarifs venant d'être augmentés.

Il avise un bar ouvert, le Terminus Bar, dont le patron, Tom, accepte de le dépanner mais il doit se rendre à son appartement pour voir si l'alarme est bien branchée. En sortant de l'appartement il est pris à partie par des locataires qui le prennent pour un cambrioleur. Il prouve sa bonne foi et se rend au loft où il découvre le corps de Marcy qui s'est suicidée aux barbituriques.

Julie, la serveuse du Bar, lui propose, en attendant le retour de Tom, de venir chez elle pour faire sécher ses vêtements. Dessinatrice à ses heures elle croque le portrait de Paul. Il tente de joindre Tom en se rendant à son appartement mais cette fois il est vraiment pris pour un voleur.

Plus tôt dans la soirée Kiki lui avait donné rendez-vous au Club Berlin. C'est une soirée iroquoise et il manque de se faire couper les cheveux.

Après avoir récupéré un billet de vingt dollars resté collé sur la statue en papier mâché, il hèle un taxi qui est le même que celui qui l'avait amené à l'aller. Le chauffeur lui prend le billet. En descendant du taxi la passagère le blesse avec la portière. Gail, vendeuse de glaces, le panse, elle remarque une coupure de presse, restée collée, relatant un crime puis va le ramener chez-lui à bord de sa camionnette.

Sur le parcours sont placardées des affichettes avec le portrait de Paul. C'est Julie qui les a collées. Courant vers le Club Berlin, il est sauvé par June, une artiste qui loge sous la boîte. Pour lui éviter qu'il ne soit pris par ses poursuivants, elle le couvre de papier mâché le transformant en statue. Celle-ci est enlevée, les voleurs ont un accident, la statue tombe de la camionnette au pied de la société qui emploie Paul.

Il est à l'heure pour entamer une nouvelle journée de travail.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : (sortie limitée)
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France :
Drapeau de la France France : (re-parution)

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes 1986[2]
Prix de la mise en scène
En compétition pour la Palme d'or
Golden Globes 1986
Nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Griffin Dunne
Casting Society of America Awards 1986
Nomination au Artios Award du meilleur casting d'une comédie pour Mary Colquhoun
Independent Spirit Awards 1986
Independent Spirit Award du meilleur film
Independent Spirit Award du meilleur réalisateur pour Martin Scorsese, ex-æquo avec Joel Coen pour Sang pour sang
Nomination à l'Independent Spirit Award de la meilleure photographie pour Michael Ballhaus
Nomination à l'Independent Spirit Award de la meilleure actrice pour Rosanna Arquette
Nomination à l'Independent Spirit Award du meilleur scénario pour Joseph Minion
BAFTA Awards 1987
Nomination au British Academy Film Award de la meilleure actrice dans un second rôle pour Rosanna Arquette
César 1987
Nomination au César du meilleur film étranger

Commentaire[modifier | modifier le code]

On peut apercevoir Martin Scorsese dans le film, manipulant un projecteur lorsque Paul se rend dans le club Berlin.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]