African Growth and Opportunity Act

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mai 2000, le congrès américain adopte la loi connue sous le nom "African Growth and Opportunity Act" (AGOA).

Le but de cette loi est de soutenir l'économie des pays africains en leur facilitant l'accès au marché américain s'ils suivent les principes de l'économie libérale.

Cette union représente un intérêt réciproque pour les deux parties, les pays africains ayant ainsi la possibilité de s'affirmer progressivement sur la scène mondiale en entrant dans la Mondialisation, et les États Unis bénéficiant ainsi d'une nouvelle source d'approvisionnement, notamment en pétrole.


Etats beneficiant de l'AGOA[modifier | modifier le code]

Pays beneficiants de l'Accord en 2000

Pays ajouté en 2001

Pays ajouté en 2002

Pays ajoutés en 2003

Pays ajouté en 2004

Pays ajoutés en 2006

Pays ajouté en 2007

Pays ajoutés en 2008

Pays ajoutés en 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]