Affondatore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Affondatore
Image illustrative de l'article Affondatore
Après la bataille de Vis

Histoire
A servi dans Marine italienne Naval Ensign of Italy.svg
Quille posée 11 avril 1863
Lancement 3 novembre 1865
Armé 6 juin 1866
Statut Radié en 1907
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 89,56 m
Maître-bau 12,2 m
Tirant d'eau 5,85 m
Déplacement 4 540 t
Propulsion 2 mâts gréés en phares auriques
1 machine à vapeur horizontale (2 cyl.), 1 hélice, 8 chaudières parallélépipédiques 2 × 4
Puissance 2 682 ch (vapeur)
Vitesse 23 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture et tourelles : 127 mm, pont : 50 mm
Armement 2 canons Amstrong de 220 mm à chargement par la bouche
8 pièces légères
2 canons de 254 mm (après 1873)
Rayon d'action 1 647 milles à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 19 officiers et 290 matelots
Chantier naval Millwall Iron Work and Shipbulding Company, Londres

L’Affondatore fut un cuirassé réalisé pour le compte de la jeune marine italienne, par des chantiers navals britanniques expérimentés, en prévision de la guerre contre l'Autriche.
Il arriva en Italie juste pour le déclenchement des hostilités. Il participa à la bataille de Lissa, avec à son bord l'amiral Carlo Pellion di Persano, ne subissant que peu de dommages malgré la défaite italienne. Cependant, après son retour à Ancône, il coula lors d'une tempête. Renfloué et réparé, on le modifia en supprimant sa voilure, pour améliorer sa stabilité. Il connut ensuite une carrière longue et sans histoire dans la Marina militare, subissant plusieurs refontes pour modernisation de ses équipements.

Construction[modifier | modifier le code]

Conformément aux idées tactiques en vigueur à son époque, l’Affondatore fut conçu comme un type particulier de navire cuirassé, appelé en Italie Ariete Corazzato, ou bélier cuirassé, qui était censé utiliser l'éperon comme arme principale. Le rostre en fer forgé mesurait 2,5 mètres de long, et était placé dans le prolongement de l'étrave.
La coque était protégée tout du long par une ceinture cuirassée, épaisse de 127 millimètres, s'étendant de 1,2 mètre au-dessous de la ligne de flottaison à 2,2 mètre au-dessus. Chose exceptionnelle pour l'époque, le pont était blindé par des tôles de 50 millimètres, qui couvraient toute la surface. Autre caractéristique très moderne, le montage de l'artillerie en tourelles complètes, blindées à 127 mm. Seules deux pièces étaient embarquées, mais de très fort calibre, des 220 mm Amstrong se chargeant par la bouche.

La propulsion était surtout assurée par vapeur, la seule voilure prévue était deux brigantines, et un foc, qui furent rapidement démontés après le naufrage de 1866. Huit chaudières en parallélépipède, réparties en deux locaux de chauffe, chacun bénéficiant de sa cheminée, alimentaient une machine à vapeur unique de type horizontale à deux cylindres. Cet ensemble propulsif agissait sur une hélice unique, et délivrait jusqu'à une puissance de 2 682 chevaux, ce qui permettait à ce navire assez fin d'atteindre dans de bonnes conditions près de treize nœuds.

Refontes[modifier | modifier le code]

1867[modifier | modifier le code]

Suppression du gréement.

1873[modifier | modifier le code]

Remplacement des pièces de 220 mm par des 254 mm. Les deux mâts sont remplacés par un mât unique avec hune devant les cheminées.

1883-1885[modifier | modifier le code]

Mise en place d'un rouf entre les deux tourelles, surmonté de deux mâts et de six pièces de 120 mm, derrière boucliers. Remplacement de l'appareil moteur et montage de quatre tubes lance-torpilles.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Bataille de Lissa
  • Naufrage dans le port d'Ancône
  • Renflouement et réparation à Gènes
  • De 1867 à 1873, stationné à La Spezia
  • 1873, refonte
  • De 1873 à 1881, escadre permanente
  • 1881 et 1882, détaché en Égypte
  • De 1883 à 1885, 2e refonte
  • De 1886 à 1899, escadre permanente
  • De 1900 à 1907, navire école des torpilleurs à la Spézia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]