Affirmed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Affirmed (1975-2001) est un cheval de course pur-sang anglais américain. Il reste à ce jour le onzième et dernier lauréat en date de la Triple couronne des courses américaines.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

2 ans[modifier | modifier le code]

Affirmed a beaucoup couru à 2 ans, au plus haut niveau. 9 courses, 7 victoires et 2 deuxièmes places. Il a révélé un jockey adolescent, Steve Cauthen, 17 ans à l'époque. Il s'est aussi et surtout découvert un rival : Alydar. Ces deux-là ne se quitteront presque jamais, et 10 matchs plus tard (victoire aux points pour Affirmed : 7-3) leur rivalité deviendra légendaire. En 1977, ils s'affrontent 6 fois. Bilan : 4 victoires pour Affirmed, 2 pour Alydar. Une fois seulement ils ne finiront pas premier et deuxième (lors des débuts d'Alydar, qui entama sa carrière directement dans une course de groupe et termina 5e). Les deux poulains sont faits l'un pour l'autre. Le premier est un adepte de la course en avant, le second aime venir de l'arrière-garde pour l'emporter au finish. Et comme ils sont les deux meilleurs poulains du pays, le public et les médias se passionnent pour leur adversité.

Quand Affirmed et Alydar se présentent au départ des Hopeful Stakes, le premier Groupe 1 pour 2 ans, ils sont à une victoire partout. Affirmed s'impose de 3/4 de longueur. Et confirme, après avoir gagné dans l'intervalle une course en solitaire, dans les Futurity Stakes, autre épreuve majeure pour 2 ans, mais cette fois de justesse, un nez. Alydar se rapproche, et tiendra sa revanche dans les Champagne Stakes, qu'il gagne nettement, d'une longueur. Mais c'est tout de même Affirmed qui sera nommé meilleur 2 ans de l'année, grâce à sa victoire dans la dernière scène du premier acte, les Laurel Futurity Stakes, d'une encolure. Les duettistes partent se reposer pour l'hiver, avant de reprendre leur mano à mano à 3 ans, avec pour cadre la Triple couronne.

3 ans[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 1978, les deux rivaux décident de faire hippodrome à part, de se préparer chacun de son côté, avant des retrouvailles programmées dans le Kentucky Derby. Tandis qu'Alydar s'en va du côté de la Floride et du Kentucky, avec des victoires à la clé (dont le Florida Derby), Affirmed file en Californie où il s'impose dans les importants Santa Anita Derby et Hollywood Derby. L'heure est venue de se retrouver, au départ de la plus grande course américaine, le Kentucky Derby. Comme l'an passé, Affirmed s'impose en restant aux avants-postes, et Alydar termine deuxième, à une longueur et demi, après avoir bien terminé. Dans la deuxième manche de la triple couronne, les Preakness Stakes, c'est un remake, à un détail près : Alydar finit à une encolure de son rival. L'écart s'est resserré, mais dans l'ultime épreuve, les Belmont Stakes, Alydar compte bien passer devant, à la faveur de la distance plus longue (2 400 m, contre 2 000 m pour le Kentucky Derby et 1 900 m pour les Preakness Stakes) qui devrait lui permettre de faire valoir sa longue accélération et de mettre à profit ses origines davantage garantes de tenue. Hélas pour lui, le scénario bien connu se reproduit inexorablement. Et si Alydar chatouille encore un peu plus son meilleur ennemi - Affirmed l'emporte d'un petit nez, après une lutte phénoménale tout au long de l'interminable ligne droite, des années-lumière devant le reste du peloton assistant de loin à cette bataille, l'une des plus célèbres de l'histoire des courses.

Affirmed devient donc, un an après Seattle Slew, lauréat de la Triple Couronne. Il est le onzième poulain de l'histoire à réussir cette exploit. Pour Alydar, il n'y aura malheureusement pas de quatrième manche, mais il se consolera peut-être en sachant qu'il est le seul cheval à jamais avoir réalisé un triplé d'accessits d'honneur dans ce challenge.

Après sa consécration, Affirmed continue à se produire régulièrement en courses. En août, il remporte les Jim Dandy Stakes puis, à l'occasion des Travers Stakes, fait ses adieux à Alydar : dixième et dernier affrontement entre les frères ennemis, au dénouement ironique, puisque Affirmed une fois encore passe la ligne en tête, mais en gênant son éternel rival, qui est finalement déclaré vainqueur sur tapis vert. Alydar et Affirmed ne croiseront plus jamais le fer. Tandis que le premier nommé se blessa et ne reparut que l'année suivante sans grand succès, Affirmed voyait se dresser sur sa route un autre rival de premier plan : Seattle Slew, vainqueur de la Triple Couronne 1977. Leur double affrontement, dans le Marlboro Cup Invitational Handicap puis la Jockey Club Gold Cup fut historique : jamais dans l'histoire deux vainqueurs de triple couronne ne s'étaient retrouvés au départ d'une même course. La première fois, Seattle Slew gagne sans discussion, par trois longueurs. La seconde fois, ce fut une course extraordinaire, menée à un train d'enfer, où Affirmed ne put défendre ses chances, sa selle ayant tourné. Il termina cinquième, loin derrière Seattle Slew, lui-même battu par Exceller au terme d'une lutte fantastique. Ces deux défaites n'empêchèrent pas le poulain d'être sacré cheval de l'année, et naturellement meilleur 3 ans.

4 ans[modifier | modifier le code]

En 1979, Affirmed est de retour mais peine à retrouver le chemin du succès : ses accessits dans les Malibu Stakes (3e) et les San Fernando Stakes (2e) poussent son entraîneur, Laz Barrera, a remplacé Steve Cauthen par Laffit Pincay Jr. La nouvelle association sera invaincu, Affirmed remportant les sept dernières courses de sa carrière, dont le Santa Anita Handicap (devant Exceller, avec à la clé un record de l'épreuve qui tient toujours), les Woodward Stakes, la Hollywood Gold Cup (s'attribuant le record du monde des 2 000 m), et la Jockey Club Gold Cup, sa dernière apparition, où il devança un autre phénomène, Spectacular Bid, alors âgé de 3 ans. Parcours sans faute qui lui vaut de se retirer avec une nouvelle couronne de cheval de l'année et une intronisation au Hall of fame des courses américaines dès l'année suivante. Pour recevoir cet honneur, Alydar devra patienter, lui, jusqu'en 1989.

Au haras[modifier | modifier le code]

À l'issue de sa carrière de courses, Affirmed est syndiqué sur la base de 14,4 millions de dollars, un record à l'époque. Il deviendra un étalon de valeur, excellant notamment comme père de mères. Il donnera 80 stakes winners, ayant accumulé près de 45 millions de dollars de gains. Parmi ses meilleurs produits, il faut citer Flawlessly (meilleure jument américaine sur le gazon, en 1992 et 1993), Peteski (Triple couronne canadienne), The Thin Man (Arlington Million) ou encore Regal State (Prix Morny), mère du champion Pleasantly Perfect (par Pleasant Colony), vainqueur de la Breeders' Cup Classic et de la Dubai World Cup.

Souffrant de fourbure, Affirmed a dû être euthanasié en 2001. Il est enterré à Jonabell Farm, le haras où il était retiré.

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

Palmarès sélectif[modifier | modifier le code]

Tableau de bord[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Exclusive Native, le père de Affirmed, fut l'un des bons éléments de sa génération, vainqueur de l'Arlington Classic à 3 ans, et 3e des Hopeful Stakes et des Futurity Stakes l'année précédente. Outre Affirmed, il engendra entre autres Genuine Risk, l'une des trois seules pouliches à avoir remporté le Kentucky Derby en 1980, également 2e des Preakness Stakes et des Belmont Stakes.

La lignée maternelle est assez ordinaire. Won't Tell You n'avait rien produit avant Affirmed, mais sembla transformée par cette naissance. Elle eut par la suite quatre produits placés dans des courses de groupe, dont Silent Fox, propre frère de Affirmed, troisième d'un groupe 1.


Origines de Affirmed
Père
Exclusive Native
Raise a Native Native Dancer Polynesian
Geisha
Raise You Case Ace
Lady Glory
Exclusive Shut Out Equipoise
Goose Egg
Good Example Pilate
Parade Girl
Mère
Won't Tell You
Crafty Admiral Fighting Fox Sir Gallahad III
Marguerite
Admiral's Lady War Admiral
Booka Brook
Scarlet Ribbon Volcanic Ambrose Light
Hot Supper
Native Valor Mahmoud
Native Gal