Affaire Cash-Landrum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'affaire Cash-Landrum est un cas où les témoins d'ovni ont eu a posteriori des lésions physiques importantes.

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 1980, Betty Cash (50 ans), Vickie Landrum (60 ans) et son petit-fils Colby Landrum (7 ans) roulaient sur une petite route du Texas, près de Dayton, après un repas au restaurant. Il était 21h. C'est alors qu'ils aperçoivent un objet lumineux volant, qui vint se poser sur la route, bloquant le passage. Cet OVNI avait la forme d'un grand diamant brillant de plusieurs mètres de haut, émettant des flammes vers le bas par une sorte de tuyère. Cette rencontre a eu lieu aux coordonnées géographiques 30° 09′ 26″ N 95° 11′ 09″ O / 30.15722, -95.18583.

Les trois occupants de la voiture sortent ensuite. Les Landrum y retournent vite, effrayés, tandis que Betty Cash s'approche de l'objet. Vickie Landrum, membre d'une secte fondamentaliste américaine, déclarera avoir pensé que c'était le signe du retour de Jésus sur Terre, impressionnée par la chose.

Vickie restera quelques minutes dehors, malgré l'intense chaleur dégagée par l'objet. Elle y retourna finalement, pour se brûler la main, la poignée métallique de la portière étant devenue très chaude. L'intérieur de la voiture était aussi très chaud, malgré l'usage de la climatisation. Peu après, l'objet décolla, suivie d'après les témoins, d'une vingtaine d'hélicoptères noirs CH-47 Chinook. Les trois personnes rentrèrent chez elles à Dayton.

D'autres habitants de la région déclarèrent avoir vu cette même nuit des lumières brillantes et des hélicoptères Chinook.

La nuit suivante, les trois témoins furent victimes de nausées, maux de tête, d'une grande fatigue, ainsi que des sensations de coups de soleil. Trois jours plus tard, Betty Cash, beaucoup plus gravement atteinte (cloques d'eau sur la peau, d'une cécité temporaire et commença peu après à perdre ses cheveux) fut admise en urgence à l'hôpital, où les médecins diagnostiqueront une irradiation. Ce fut, pour elle, le début d'un long parcours médical qui s'achèvera 18 ans plus tard par son décès, pour cause de cancer, maladie qu'elle attribuera à son irradiation massive de décembre 1980.

L'expérience militaire et le procès[modifier | modifier le code]

Les victimes demandèrent 20 millions de dollars au gouvernement des États-Unis et engagèrent un procès. L'objet ayant été escorté par des hélicoptères américains, Betty et Vicky déclarèrent être victimes d'une expérience militaire. Si la réalité de leur irradiation fut scientifiquement prouvée, aucune preuve quant à la présence des hélicoptères ne put être fournie, et l'armée américaine nia posséder des engins comme celui qui les a irradiés. Le procès fut donc perdu par les victimes en 1986.

Références[modifier | modifier le code]